Tout ce qu’il faut savoir pour remplir les conditions pour un prêt immobilier

Un bon document hypothécaire est un document avec une garantie claire. Il est de la responsabilité de la banque de s’assurer que les prêts émis sont remboursés. Le deuxième point concernant la qualité de la présentation est également très important. Faites attention à l’optimisation de vos fichiers, votre compte doit être rangé, la stabilité des ressources doit être prépondérante et votre situation doit être facile à analyser. Découvrez la suite de toutes ces informations dans cet article.

Comment obtenir un prêt immobilier ?

Pour obtenir facilement un crédit immobilier, vous devez conserver vos dossiers correctement. De nos jours, les banques exigent des particuliers qu’ils paient au moins 10%, ce qui équivaut à peu près aux frais liés à l’achat d’un bien immobilier (en particulier les frais de notaire). Mais veuillez noter que plus vos contributions sont importantes, plus la banque sera prête à vous offrir un crédit avantageux. Concernant votre taux d’endettement, le ratio ne doit pas dépasser 35% de vos revenus mensuels, il prendra en compte l’ensemble de vos emprunts en cours (voiture, travaux, etc.). Afin d’évaluer leurs risques, les banques utilisent également le concept de «durée de vie restante». Il s’agit du montant qui est encore disponible après le retrait de la limite de crédit mensuelle.

Il doit être en mesure de faire face à toutes les dépenses courantes, telles que la nourriture, les taxes, etc. La banque vous demandera de fournir une garantie pour assurer la protection en cas de défaut de votre part. Cette garantie peut prendre les formes suivantes telles que les privilèges monétaires du prêteur sur l’ancien logement, l’hypothèque sur le logement acheté à Vefa (vendu dans un futur état d’achèvement), ou une garantie fournie par un organisme spécialisé tel que CréditLogement.

Comment obtenir un prêt immobilier avec un CDD ?

Même si les taux de crédit actuels sont attractifs, il reste difficile de s’endetter quand on signe un CDD, car les banques préfèrent toujours les salariés avec des contrats à long terme moins risqués. Si vous utilisez un contrat à durée déterminée, vous devez prouver longtemps votre solidité financière pour convaincre votre banque. Veuillez noter que pour obtenir un prêt, toutes les personnes du CDD ne vivent pas sur le même bateau. Si vous avez un CDD fonctionnaire, vous ne rencontrerez pas de difficultés particulières pour emprunter, car la banque vous traitera comme un CDI.

Vous pouvez même bénéficier de remises spécifiques sur les taux d’intérêts ou de garanties. En revanche, si vous êtes un CDD dans le secteur privé, la situation est plus compliquée. La plupart des banques étudieront les données personnelles de l’emprunteur (durée du contrat, nature du contrat) en fonction de la situation spécifique, tandis que d’autres agences les rejettent de manière systématique et plus votre contrat dure mieux c’est !

Le type de documents dont vous aurez besoin

Tout comme n’importe quelle demande, il vous faut fournir un ensemble de documentation pour la demande du prêt immobilier. Voici les documents dont vous aurez besoin :

  • altérer la vente ou la promesse de vendre (signature), ou le contrat de réservation de l’achat non planifié de la maison (avant le contrat) ;
  • contrat de construction de maison individuelle ou permis de construire et justificatif de travaux (devis) de l’ancienne maison à rénover ;
  • si vous êtes primo-accédant, les documents relatifs à la demande de prêt à taux zéro (notamment le diagnostic technique et l’attestation de performance énergétique ;
  • le contrat de bail ou l’attestation d’hébergement gratuit prouvant que vous avez effectivement loué.

À travers ces documentations, la banque pourra quantifier le montant du prêt qu’elle vous accordera. Pour ce faire, elle considérera vos revenus et dépenses mensuelles, et calculera votre taux d’endettement (qui ne doit pas dépasser 35%) et le reste de votre vie. D’autres facteurs jouent un rôle dans la détermination du montant maximum qui peut être accordé, y compris les dons personnels qui sont le montant que vous pouvez injecter dans le prêt, vous n’avez donc pas besoin de financer l’achat à 100%. Généralement, le don requis est égal à 10% du montant total du prêt. Une injection de capital de plus de 10 % n’est pas une condition d’un prêt immobilier.