SASU & chômage : tout ce que vous devez savoir

Pour créer une entreprise tout en étant au chômage, il faut savoir qu’il y a des démarches à suivre et des détails à connaître. Ainsi, les aspirants chômeurs à la création d’une SASU sont majoritairement inscrits à Pôle emploi et sont en période valide d’indemnisation chômage. Cela entraîne des préoccupations diverses qu’il faut élucider par quelques détails importants.

La SASU : ce qu’il faut savoir sur sa création en étant au chômage

La SASU est, par définition, Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle qui ne comporte pas plus d’un seul associé. Vous pouvez créer une telle société tout en étant au chômage. Il faut savoir que Pôle emploi a prévu un dispositif spécial pour votre statut professionnel qui est « sans emploi » ou « chômeur ».

Grâce à ça, il vous est possible de continuer à percevoir vos allocations chômage, même après avoir créé votre SASU. De plus, si vous êtes en période valide d’indemnisation chômage par Pôle emploi à la création de votre SASU, vous pouvez demander l’ARCE. Cette alternative est conseillée si vous avez prévu de vous rémunérer directement avec votre SASU.

L’effet des rémunérations et des dividendes en SASU sur les allocations

En tant que chef de votre propre SASU, vous devez déclarer le montant de vos rémunérations à Pôle emploi. À cet effet, le versement de vos allocations pourra être diminué ou même interrompu en considération du montant de vos rémunérations. Il faut ajouter que vos conditions d’indemnisation au chômage seront également prises en compte. Mais, vous pouvez garder intégralement vos allocations chômage si vous ne percevez pas de rémunération dans vos fonctions de chef de SASU.

Il y a une chose que vous devez savoir concernant vos dividendes après la clôture de votre exercice. Il s’agit du fait qu’ils n’impacteront pas vos allocations chômage. Cependant, vous ne devez pas vous appuyer sur cela pour ne pas verser de rémunération. Car, vous pourrez être sanctionné si vous ne les versez pas, en vous contentant des dividendes pour poursuivre la perception de vos allocations.

La SASU et le chômage : ce qu’il faut comprendre sur le versement de l’ARCE

L’Aide à la Reprise et à la Création d’Entreprise (ARCE) est une option intéressante si vous êtes au début de votre activité professionnelle et si vous décidez d’en être rémunéré tôt. En conséquence, vous ne pourrez plus bénéficier de vos allocations. La demande de l’ARCE est une option garantissant le versement de la moitié de votre solde de droits restants. La première moitié sera versée dès la création de votre SASU et la seconde six mois après. Découvrez comment cumuler SASU et chômage sur lestricolores.fr.

Le dirigeant de SASU : ce qu’il faut savoir sur son droit au chômage

Dès lors que vous êtes chef de SASU, vous n’êtes pas couvert par le régime général qui prévient le risque chômage. Cependant, depuis novembre 2019, il est possible pour un président de SASU de percevoir une indemnisation chômage. Cela est valable si son entreprise a été sujette d’un redressement ou d’une liquidation judiciaire. Mais avant d’en bénéficier, il doit remplir certaines conditions.

  • Avoir été substitué dans le cadre d’un redressement judiciaire ;
  • Avoir ses ressources personnelles inférieures au montant du RSA ;
  • Avoir des revenus au moins égaux, sur les deux dernières années, à 10 000 euros ;
  • Être effectivement en recherche d’emploi.