Six conseils de présentation pour les professionnels de la finance

[ad_1]

Présenter est une responsabilité essentielle pour de nombreux professionnels de la finance.

Pour évaluer à quel point il est essentiel, nous avons demandé aux lecteurs combien de fois ils devaient faire des présentations. Plus de la moitié des 585 répondants (58%) à notre sondage non scientifique ont déclaré se présenter au moins une fois par mois. Dans le même temps, 19% seulement ont répondu qu'ils le faisaient «rarement» ou «jamais».

Vraisemblablement, il y a un peu de sélection naturelle en jeu ici: ceux qui sont plus à l'aise avec ou doués pour la présentation se retrouvent dans les rôles qui l'exigent le plus souvent. Et, bien sûr, plus ils accumulent d'expérience, plus ils s'améliorent et plus ils se sentent à l'aise. Néanmoins, la plupart des gens ont toujours la possibilité d’affiner leurs techniques de présentation.


En tant que professionnel de la finance, en moyenne, à quelle fréquence devez-vous faire des présentations?


Récemment, Dave Underhill de livré un. Il a offert de nombreux conseils utiles pour améliorer vos compétences en matière de présentation. Voici quelques-uns:

Conseils de conception de présentation

  • Avoir un message de base clair et singulier lié à un appel à l'action spécifique. Même lorsque vous avez affaire à des informations complexes, les résultats et les appels à l’action doivent être simplifiés et rendus parfaitement clairs pour votre public.
  • Cibler l’information sur votre public signifie considérer le rôle de chaque membre et sa compréhension de votre matériel. aussi bien que leur style de communication et ce qu’ils pensent du but de votre présentation. Si vous connaissez bien certains des décideurs clés de votre public, réfléchissez à ce qui les motive. Se soucient-ils avant tout d'obtenir des résultats, d'assurer ce qu'il y a de mieux pour les membres du personnel concernés par les décisions, d'éviter les risques inutiles ou de fonder les plans sur des données sans faille? Abordez ces motivations. Si vous ne connaissez pas bien votre public, essayez de répondre à toutes les motivations.

Conseils de remise de présentation

  • La capacité d’attention est courte et vous remarquerez peut-être que l’intérêt des membres de l’audience s’éloigne. Pour les ramener, essayez de vous arrêter, de bouger ou de mentionner leur nom. Le silence de la pause peut capter l’attention des gens. De même, un changement de poste peut modifier suffisamment le paramètre pour que les personnes se reconcentrent. Utiliser le nom de quelqu'un est une technique infaillible, mais qui nécessite un peu de tact, car vous ne voulez gêner personne.
  • Orientez votre public vers vos diapositives de données verbalement ou par l’animation, même si vous pensez qu’ils en saisiront le sens par eux-mêmes. Expliquez par exemple ce que représentent les axes d’un graphique et indiquez les points de données spécifiques que le public doit absorber.

Underhill avait deux autres conseils qui traitaient à la fois de la conception et de la livraison:

  1. Pour chaque «quoi» que vous présentez, vous devez répondre à la question «alors quoi?». Ne présumez pas qu’une conclusion logique doit être tirée de votre témoignage. Communiquez ce que vous voulez que le public emporte. Underhill a utilisé l'exemple d'une présentation de la société dans laquelle le public est informé que son équipe possède une expérience combinée de xx années. C’est bien, mais quoi? Pourquoi le public devrait-il se soucier de cela? Vous devez leur dire pourquoi.
  2. N'oubliez pas que le but de nombreuses présentations est d'avoir une conversation, pas une conférence. En abordant les présentations dans cet état d’esprit, vous pourrez gagner en confiance et vous aider à mieux répondre aux besoins du public.

Un plus grand nombre de stratégies et de conseils d’Underhill sont accessibles via le. Et si vous avez appris votre part de conseils et de stratégies au fil des ans, partagez-les dans la section des commentaires.

Si vous avez aimé cet article, n'oubliez pas de vous abonner à la Investisseur entreprenant.


Tous les messages sont l'opinion de l'auteur. En tant que tels, ils ne doivent pas être interprétés comme un conseil en investissement, et les opinions exprimées ne reflètent pas nécessairement les vues du CFA Institute ou de l’employeur de l’auteur.

Julia VanDeren, responsable des services d'orientation professionnelle au CFA Institute, est experte en compétences de gestion de carrière, en gestion et en développement de ressources en carrière pour les membres et les candidats au programme. Auparavant, elle a occupé le poste de représentante des services d'orientation professionnelle au CFA Institute, où elle gérait les ressources JobLine du CFA Institute (désormais Career Center) et Career Center (désormais Career Tools). VanDeren est titulaire d'un BA de l'Université de Virginie et d'une MPA de la Virginia Commonwealth University.

[ad_2]