Eliquide DIY pour cigarette électronique : comment s’y prendre ?

Eliquide DIY pour cigarette électronique : comment s’y prendre ?
4.8 (95.29%) 17 votes

Fabriquer du eliquide maison est en réalité assez simple et très rentable. Cependant il y a des précautions à prendre, découvrez les étapes à suivre !

Les étapes pour faire son eliquide soi-même

Si certains s’inquiètent des risques liés à la fabrication maison de son propre eliquide, la plupart des vapoteurs se tournent vers cette alternative. En effet, le liquide DIY comporte de nombreux avantages notamment la rentabilité et la liberté de création de saveurs. Ce procédé ludique est assez facile à réaliser en connaissant quelques base ainsi que les précautions à prendre. Découvrez comment faire !

Les ingrédients essentiels

Tout d’abord, pour votre DIY eliquide il faudra vous munir de trois éléments principaux :

  • Une base 0 mg/ml appelée base neutre : celle-ci composera à 70% voir 90% votre liquide de cigarette électronique. Il est très important que votre base ne comporte aucun goût pour éviter d’altérer le rendu final de vos arômes et saveurs.
  • Des boosters de nicotine : cet ingrédient à ajouter à votre base neutre vous permettra de rendre celle-ci nicotinée. Le dosage de nicotine devra être précis afin de correspondre à vos habitudes. Une dose trop faible ne vous satisfera pas tandis qu’un taux trop élevé provoquera des effets secondaires.
  • Vos arômes DIY : selon vos préférences, ajoutez vos saveurs dans votre base nicotinée pour créer le mélange eliquide parfait selon vos goûts.

La réalisation de votre eliquide

Pour commencer, préparez votre matériel, à savoir des flacons, seringues, pipettes graduées, ainsi que votre base neutre au propylène glycol et/ou à la glycérine, vos boosters de nicotine dosés et vos arômes. Vous pouvez potentiellement vous munir d’additifs pour améliorer vos saveurs.

Installez-vous de préférence sur un plan de travail propre. Il vous faudra tout d’abord mettre votre base neutre dans le flacon à l’aide d’une pipette dosée. Si cette base est déjà nicotinée, vous pourrez vous passer des boosters, dans le cas contraire, c’est le second ingrédient à ajouter à votre liquide de base.

Ensuite, vous pouvez ajouter vos additifs basiques comme l’eau déminéralisée par exemple, puis vos arômes. Fermez votre flacon pour le secouer de façon énergique pour finalement le ranger dans un endroit sec.

Votre eliquide devra macérer un certain temps. Cela peut aller de 48 à 72 heures, voire même une semaine suivant les recettes. En effet, les arômes DIY mettent du temps à se mélanger à votre base. Vous pouvez cependant secouer votre liquide de cigarette électronique chaque jour pour intensifier le mélange.

Pour d’autres conseils à propos des eliquides DIY ou des dernières saveurs tendances, rendez-vous sur le blog maga web qui propose de nombreux articles regorgeant d’astuces de pro !

Quelques précautions à prendre

Si réaliser son propre eliquide n’est pas une tâche très compliquée une fois les bases comprises, il est tout de même important de rester vigilant. En effet les différents liquides de cigarette électronique sont dangereux, surtout la nicotine.

Ces produits ne devront pas entrer en contact avec votre peau et encore moins avec vos yeux ! Pensez donc à vous équiper de gants et de lunettes de protection pendant vos manipulations.

Il ne faudra pas non plus utiliser d’arômes culinaires pour votre liquide de cigarette électronique. Contrairement à ceux créés pour le DIY, ceux-ci contiennent des substances très nocives à l’inhalation.

En règle générale, il est préférable de choisir uniquement des produits prévus pour la cigarette électronique. Évitez également les colorants qui deviennent toxiques une fois chauffés.

Vous pourrez retrouver davantage de conseils en ce qui concerne la fabrication de votre propre eliquide en lisant l’article du site newzy executive.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*