Novembre 2012

Zoom sur trois exemples concrets en PACA de mobilisation d’épargne citoyenne


Appel à souscription : une idée de cadeau 100% local et solidaire

Jacques et Martine Bouffartigue sont maraîchers en location sur Hyères et fournissent l’AMAP du Beausset (83) depuis 10 ans. Leurs conditions de travail sont difficiles : habitation et champs très proches de l’autoroute avec toutes les nuisances que cela entraîne ; AMAP et lieu de production distants de plus de 80 km …

Ils cherchent à s’installer sur le territoire de Sud Sainte Baume depuis plusieurs années, mais n’ont jamais trouvé de terres à louer ou à vendre, malgré leurs recherches et celles des consomm’acteurs.

Aujourd’hui, une occasion se présente : la location de 3 ha au Beausset et l’achat d’un hangar agricole de 300m² (avec possibilité d’y aménager un logement), mais Jacques et Martine Bouffartigue n’ont qu’un budget de 180 000 €. Il leur manque environ 85000 € pour financer ce projet.

Leur permettre de s’installer au Beausset, c’est pérenniser l’AMAP Arc en Ciel. C’est voir se maintenir des terres fertiles sur la commune, ce qui pourrait impulser d’autres projets.

Alliance Provence relaye donc cet appel à souscription pour financer cette installation. Si chacun s’engage à donner selon ses moyens et à trouver d’autres donateurs, tout est possible. La création d’un GFA (Groupement Foncier Agricole) permettrait de diviser la somme en 1700 parts de 50 €. Trouvons ensemble des personnes prêtes à investir dans une ou plusieurs parts ou préférant faire un don (transformé en parts au nom de Jacques et Martine) et ce projet pourra aboutir.

Retrouvez en PJ l’appel à souscription. Plus d’infos : arcenciel.lebeausset@gmail.com

Soutenir un projet agricole local : le projet Jonquiers à Aubagne – appel à épargne solidaire pour l’acquisition des terrains

A Aubagne, au cœur de la zone commerciale des Paluds, 2 hectares de terres en zone agricole sont en passe d’échapper à la spéculation foncière et de retrouver leur vocation agricole.

La communauté d’agglomération du Pays d’Aubagne et de l’Etoile s’est en effet unie à Terres de liens et d’autres partenaires dans le but d’acquérir ces terres et l’habitation associée afin de créer une ferme commune maraîchère bio. Olivier et Hauria Pourtal, maraîchers bio adhérents au CETA du Pays d’Aubagne et partenaires de l’AMAP Le figuier Beaudinard à Aubagne, ont remporté l’appel à candidature. Ils pourront ainsi via un bail de carrière conforter leur exploitation maraîchère jusqu’alors en péril.

La mobilisation de l’épargne citoyenne aux côtés des financements publics est le moteur essentiel et la garantie de pérennité de ce projet pilote au niveau national. La collecte d’épargne solidaire par Terres de liens pour financer l’acquisition des terres vient d’être lancée. Pour plus d’infos : télécharger le document de présentation avec promesse d’apport.

Et si on parrainait une vache ...

Et si demain, vous parrainiez une vache : telle est la proposition de Marine Deslandes et Damien Saint-Michel – éleveurs de vaches laitières à Miramas Vous avez bien lu : des vaches laitières à Miramas. Suffisamment rares sont les installations en élevage bovin-lait dans la région et surtout en Provence pour louer le courage de Marine et Damien, jeunes installés sur 20ha mis à disposition par la ville de Miramas, sur la ferme Saint Désiré. Marine, 25 ans, et Damien, 32 ans, y élèvent à ce jour 5 vaches et 1 taureau. A terme le cheptel devrait compter environ une douzaine de vaches. Le cheptel est en cours de conversion vers l’agriculture biologique. Les terres sont déjà en certification "agriculture biologique". Depuis leur installation en décembre 2010, ils ont construit une stabulation pour les vaches, une salle de traite et une laiterie. Ils ont ainsi pu se lancer dans la production de lait cru. A ce jour, la fromagerie est en construction, pour la fabrication de fromages et de faisselles le plus rapidement possible. Une fois, la fromagerie installée, ils diversifieront leur production pour proposer de la crème fraîche, du beurre et des yaourts.

Quelques AMAP ont lancé les 1ers partenariats avec Marine et Damien pour l’approvisionnement en lait cru. Un lait que les amapiens peuvent congeler pour optimiser la conservation, car le lait cru ne se conserve que 3 jours et 6 jours s’il est bouilli.

Aujourd’hui, non seulement ils recherchent de nouvelles AMAP à livrer chaque semaine, mais ils ont aussi du besoin financier et moral des consommateurs. Comment les soutenir financièrement ? En contractualisant pour le lai cru et ultérieurement pour les produits transformés, mais aussi en vous organisant au sein de votre AMAP pour parrainer une vache, comme l’a fait l’AMAP Le Jardin d’Epicure à Istres.

Cette AMAP, à l’initiative d’Amélie et Angèle, a décidé de parrainer une vache née Bougeotte rapidement rebaptisée Epicurie. Epicurie, 552kg, produit une vingtaine litres de lait par jour. Les consomm’acteurs sont devenus parrains ou marraines d’Epicurie en achetant une ou plusieurs part de 15€. Ils se sont tous vu remettre un certificat de parrainnage. En contrepartie, Marine et Damien s’engagent à fournir 3 fromages par part dans les 6 mois à venir. D’ici là vous pourrez rendre visite à votre vache sur la ferme.

Prêt(e)s à vous lancer ? Discutez-en au sein de votre AMAP et contactez Marine au 06 20 49 23 17 ou 06 29 33 80 75 ou par mail : fermesaintdesire@voila.fr

Mis à jour : jeudi 15 novembre 2012
La dynamo

· Lire les anciens numéros