Une monnaie sociale à l’occasion de Festi’Sol

Une expérimentation de monnaie libres pendant Festi’Sol.

Ce projet est une tentative de faire voir, à nous même et au reste du monde, comment on peut changer notre manière de faire les échanges économiques, en utilisent des outils différents de l’euro.

Notre planète est trop exploitée, trop injuste et nous ne croyons pas qu’avec le capitalisme les choses changeront, alors pour quoi continuer avec l’euro comme seul moyen d’échange ?
Pour quoi ne pas chercher des outils d’échanges avec des caractéristiques plus solidaires et qui répondent mieux aux besoins de la société ?
Toutes ces questions, et d’autres, nous voulons les poser avec cette démarche.

Par rapport à notre projet d’expérimentation, nous avons prévu, dans le cadre de FestiSol, de faire tous les échanges avec une monnaie complémentaire. Cette monnaie complémentaire, tout le monde l’acquerra à l’entrée du festival. Cela servira pour faire voir que l’utilisation de la monnaie n’est qu’un accord entre les participants et que la monnaie en soit même n’a aucune valeur.

En plus nous voulons que la monnaie continue après Festi’Sol, dans les magasins de commerce juste et équitable, par exemple. Car l’envie de l’Apeas est d’arriver à développer un autre système d’échange en Région Paca.

Si vous êtes intéressés en le projet des monnaies complémentaires ou vous voulez en savoir plus, contactez moi : pedro@apeas.fr.

Merci

Pedro Calabuig-Roig

Mis à jour : jeudi 3 juin 2010
La dynamo

· Lire les anciens numéros