Par Sandra Blondel

Trois alternatives à l’argent


Photo de Pascal Hennequin Photo de Pascal Hennequin

Les LETS et les SEL

Il s’agit d’un système de crédit mutuel : les membres d’une association échangent des biens ou des services. Les LETS (Local exchange and trading system) nés au Canada au début des années 1980 sont devenus en France les SEL (Système d’échange local).
http://www.selidaire.org/spip/
http://www.seldemars.org/

Les banques du temps

Les services ou savoirs y sont échangés en unités de temps : Time dollar aux Etats unis, Banca del Tempo en Italie par exemple. En France, les RERS (Réseaux d’échanges réciproques de savoirs) sont nés également au début des années 80.
http://www.rers.ch/
http://www.rers-evry.fr/index.htm

Les monnaies locales

Ces monnaies permettent les échanges de biens et de services. Elles sont généralement adossées aux devises officielles et elles sont souvent fondantes (c’est à dire qu’elles perdent de la valeur dans le temps). En France, la première monnaie locale est née à Villeuneuve-sur-lot en 2010 : 1 abeille = 1 euro et elle perd 2% de sa valeur tous les six mois. Ces monnaies sont émises par des associations dans le but de favoriser l’économie locale et de lutter contre la thésaurisation et donc contre la spéculation financière. On compte aujourd’hui 4000 monnaies locales dans le monde.
http://monnaie-locale-complementair...
http://monnaiesendebat.wordpress.com/

Mis à jour : mardi 15 février 2011
La dynamo

· Lire les anciens numéros