Par Sandra Blondel

Le Temps des Alternatives Solidaires (TAS) : temps fort de l’action collective à Marseille


En 2008, dans le cadre du mois de l’ESS, l’équipe de l’Apeas demande au Recyclodome et à Mesclun de se joindre à elle dans l’organisation d’un Parcours solidaire dans le 6ème arrondissement de Marseille afin que les marseillais puissent aller directement au contact des initiatives locales et voir l’ESS là où elle se pratique tous les jours.

La participation du public fut immédiate. La convivialité et l’enthousiasme des structures donnèrent envie à d’autres acteurs de s’impliquer la deuxième année à l’organisation cette fois du Temps des Alternatives Solidaires autour de l’Apeas, Mesclun et Intermade. Ces trois structures ayant comme point commun de porter des dynamiques d’acteurs notamment sur le territoire. La seule contrainte pour participer étant d’être en accord avec les valeurs du collectif et de signer la Charte de l’ESS.

Cette année a eu lieu la troisième édition du 26 au 27 novembre. Plus d’une soixantaine d’acteurs ont participé en impliquant en moyenne deux à trois personnes par structure ce qui fait au total plus de 150 bénévoles sur les deux jours. On compte aujourd’hui un noyau dur d’une quinzaine de structures réellement impliquées dans l’organisation générale qui a fonctionné en groupes de travail thématiques (transports, bien être, consommation, culture, recyclage, création d’activité). Le TAS a permis également aux nouveaux acteurs de se faire connaître du réseau et a lieu désormais dans quatre arrondissements de Marseille. Le public a également répondu à l’appel malgré une météo désastreuse avec une fréquentation de 1500 à 2000 personnes sur les deux jours.

La particularité de cette année a été l’organisation de parcours par quartier. On peut notamment noter la mise en place d’un parcours « off » à destination des acteurs entres eux dont l’objectif était une meilleur inter-connaissance et qui a été vraiment apprécié par ces participants.

La force de cet événement est d’être co-construit par les acteurs du réseau alternatif marseillais qui mettent leur énergie et leurs idées à organiser le programme et la logistique. Il aura fallu pas moins d’une vingtaine de réunions préparatoires pour organiser cette troisième édition. Ce travail coopératif a été également favorisé par l’utilisation d’outils mis en place par Marsnet dont un wiki, une liste de diffusion et un porte document qui ont permis de construire ensemble l’évènement.

Après une soirée bilan très positive, les acteurs réfléchissent à la prochaine édition. Les projets encore une fois sont nombreux : continuer la logique de parcours (à vélo,en navette radiophonique, en tricycle, à pied) mais permettre plus d’échanges inter-quartier et développer les échanges entre les différentes thématiques ; organiser le TAS sur plusieurs week-end ; organiser un événement festif en commun (au lancement ou en clôture) qui permette aux acteurs de se retrouver et communiquer de manière ludique sur l’événement ; mettre en place des lieux de convergence (points d’information centraux, tables d’accueil dans la rue, points de départ et d’arrivée des parcours) pour informer le grand public et où l’on puisse se regrouper. Vivement la prochaine édition !

Si vous avez envie d’organiser d’autres Parcours solidaires avec plusieurs acteurs de votre territoire afin de faire découvrir la diversité des initiatives solidaires et de rendre concrète l’économie solidaire, n’hésitez pas à contacter les structures participantes.

Mis à jour : vendredi 14 janvier 2011
La dynamo

· Lire les anciens numéros