L’approche de l’Apeas


Depuis 2002, l’Apeas héberge l’Antenne régionale des Cigales (Clubs d’investisseurs pour une gestion alternative et locale de l’épargne solidaire). Depuis, elle travaille à promouvoirla finance solidaire avec d’autres types de financeurs solidaires comme Garrigue, la Nef, la Sidi..., pour une meilleure connaissance, tant du côté des épargnants que des entrepreneurs.

Pourquoi

Parce que l’épargne solidaire permet :

  • de placer son argent autrement, non plus en vertu de principes financiers mais en fonction de critères éthiques et solidaires, et d’alimenter ainsi les circuits des finances solidaires.
  • de participer à la promotion d’une autre économie, de s’inscrire dans une démarche citoyenne

Parce que la finance solidaire permet :

  • de répondre aux besoins de financement des projets solidaires qui ne trouvent pas de financement dans les circuits financiers classiques.
  • de soutenir des activités économiques qui cherchent à concilier développement économique et utilité sociétale ou environnementale.

Comment

  • Par de l’information, de la sensibilisation, de la formation sur l’épargne et la finance solidaires

Divers événements sont organisés pour promouvoir ce champ :

    • des soirées - débats
    • des présentations lors de réunions de travail collectives entre entrepreneurs (clubs d’entrepreneurs, coopératives d’activités et d’emploi...)
    • de la documentation à disposition : brochures, plaquettes, DVD... Et surtout Le Guide de l’épargne et des finances solidaires en Paca, édité en 2006 par l’Apeas.
    • et pour aller plus loin : des sessions de formation sur les finances solidaires.
  • Par de la mise en relation entre entrepreneurs et financeurs solidaires
  • Par un regroupement des acteurs de la finance solidaires

Pour plus d’information, vous pouvez contacter :
carole.mornand@apeas.fr

Mis à jour : jeudi 24 juin 2010
La dynamo

· Lire les anciens numéros