Paroles d’ambassadeurs Enercoop

Alain et Laurent sont sociétaires et consommateurs d’Enercoop. Ils ont également choisi de consacrer du temps à la coopérative en devenant ambassadeurs bénévoles. Ils nous expliquent pourquoi.

Alain Messin, ambassadeur Enercoop PACA, sociétaire et consommateur - Grasse (06)

De formation technique (électronique et informatique), je suis naturellement enclin à m’investir dans des domaines que je peux comprendre, et l’énergie m’a semblé assez proche de mes préoccupations et de mes compétences. J’ai eu la chance il y a quelques années de pouvoir profiter des incitations à l’installation de panneaux photovoltaïques et j’en ai équipé mon toit. Cela m’a amené à me renseigner sur les modes de production et de distribution de l’électricité, ainsi que sur la gouvernance du système ; j’ai pu ainsi me rendre compte des inconvénients du nucléaire (dépendance aux minerais, déchets peu traités et dangers non gérables), et de la production centralisée (perte en lignes, mauvaise adaptation aux besoins et aux territoires..). Du même coup, j’ai réalisé le potentiel extraordinaire que la production d’énergie renouvelable répartie sur le territoire amène en termes d’économies, d’emplois, de sécurité... pour le système d’alimentation électrique.

Le passage à Enercoop a été la suite naturelle de ces réflexions : énergie renouvelable, ré-appropriation au sein d’une coopérative, maillage des producteurs et consommateurs, tout pour me plaire ! Comme pour tout le monde, il s’est écoulé 1 ou 2 ans avant que je ne saute le pas : inertie (ça, c’est la nature humaine), interrogation sur le surcoût (finalement pas tant que ça en maîtrisant sa consommation), sur la complexité de l’opération (aucune)... Au final, tout s’est bien passé, j’ai la satisfaction de vivre en accord avec mes convictions et c’est le message que j’essaie de faire passer à d’autres en tant qu’ambassadeur d’Enercoop PACA et bénévole Energie partagée.

Laurent Chirié, ambassadeur Enercoop PACA, sociétaire et consommateur - Forcalquier (04)

J’ai rejoint Enercoop dès l’ouverture du marché en 2007 car je voulais mettre en cohérence mes actes et mes valeurs, et je cherchais une alternative au nucléaire. Dans le même temps, je suis très attentif, depuis de nombreuses années, à limiter ma consommation d’électricité, notamment par l’installation de panneaux solaires thermiques sur mon toit.

Quand Enercoop a été créé en région PACA, je suis devenu sociétaire de la coopérative et également ambassadeur bénévole. Ce statut « officiel » est venu renforcer ce que je faisais déjà, à savoir parler d’Enercoop autour de moi pour inciter mes amis et mes proches à changer de fournisseur. J’apprécie faire partie de ce réseau d’ambassadeurs qui permet d’échanger avec d’autres personnes sur le thème des énergies renouvelables et de créer une dynamique autour d’actions communes pour mieux faire connaître Enercoop.

Actuellement, je souhaite m’orienter vers le développement du photovoltaïque en auto-consommation et auto-construction, c’est-à-dire des petites installations, à installer soi même avec un budget minimum, sans revente d’électricité, donc sans contraintes administratives. Je suis en train de tester ce dispositif en auto-consommation chez moi.

Depuis un an, je m’implique également dans le Collectif Transition Citoyenne. Nous participerons notamment à la Journée de la Transition qui aura lieu le 27 septembre 2014. L’idée est de créer ce jour-là des événements partout en France pour inviter les citoyens à s’engager dans la transition de manière concrète : s’approvisionner en produits sains et locaux, en énergies renouvelables, donner du sens à son argent...etc.

Mis à jour : jeudi 12 juin 2014
La dynamo

· Lire les anciens numéros