Par Gaëtan Vallée

Les AMAP, 10 années de solidarités gourmandes !


En 2001, année de la création de la première AMAP – Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne, sur la commune d’Aubagne, qui aurait pu affirmer que les AMAP feraient encore parti du paysage associatif localement ?

Voilà bientôt dix ans, dix ans déjà, que des citoyens, des acteurs associatifs, ainsi que des partenaires institutionnels ont décidé de s’unir pour lancer une expérimentation sur leur territoire : maintenir une agriculture paysanne, soutenable et vivante à deux pas des immeubles et des lotissements, en mettant en place des partenariats solidaires et équitables entre des paysans et des consomm’acteurs.

Aujourd’hui, plus de 20 000 citoyens en région PACA vont à la rencontre chaque semaine de 300 fermiers de familles. Producteurs, qu’ils cultivent des légumes ou fruits, élèvent de la volaille fabriquent des fromages, du miel, du pain et de nombreux autres produits, viennent apporter leur production de saison, répondant à une attente de plus en plus grande des citoyens de nouer des liens de proximité.

Les AMAP, quelques rappels…

Le concept AMAP repose sur un partenariat entre un agriculteur et un groupe de consommateurs fondé sur les valeurs suivantes :

  • La proximité, la solidarité, l’équité, la transparence et la confiance, la convivialité, la qualité des produits.
  • Un groupe de consommateurs achète à l’avance une part de récolte d’un agriculteur sur une saison déterminée. En retour, le dit agriculteur s’engage à fournir périodiquement, à un prix fixe et constant, des produits de qualité en respectant la charte des AMAP (déposée par Alliance Provence auprès de l’INPI depuis 2003).

Il s’agit bien d’un partenariat et non d’un simple contrat. La solidarité des consommateurs se manifeste par leur engagement économique et financier. La clef de voûte du système est le rapport de confiance s’instaurant entre les deux parties et bien sûr le respect de la charte des AMAP.

Les AMAP ne sont donc pas un système de vente de paniers, mais la construction d’un partenariat direct entre chaque producteur et chaque consomm’acteur !

Un essaimage et une éthique partagée

Au printemps 2001, quelques semaines après la création de la 1ère AMAP, naissait Alliance Provence (appelé alors Alliance Provence – Paysans Ecologistes Consommateurs), dans le but d’essaimer et développer ce concept. En 2003, Alliance Provence rédige la Charte des AMAP afin de poser les fondements éthiques de cette économie alternative. A ce titre, le réseau régional des AMAP est le garant de l’éthique des AMAP. Depuis, le réseau régional des AMAP a accompagné la création d’une 100 aine d’AMAP en région PACA. Le concept s’est développé depuis aux 4 coins de France : aujourd’hui, on compte plus de 1200 AMAP en France !

Afin d’accompagner les partenariats en AMAP, Alliance Provence organise, depuis 2 ans, des visites d’évaluations participatives de producteurs et de groupes de consomm’acteurs. L’objectif : faire le point sur les décalages possible entre l’éthique (la visée, les valeurs) et la pratique. Cette démarche, fondée sur le même principe que les Systèmes de Garanties Participatifs, est une véritable démarche d’éducation populaire.

Un mouvement de transformation sociale ?

Les AMAP interviennent aussi de plus en plus dans la construction des politiques publiques, que ce soit dans le cadre de consultation sur l’aménagement du territoire (débats sur les PLU, SCOT, ..), sur les stratégies de développement agricole territoriale, mais aussi dans le cadre de l’innovation dans l’économie solidaire.

Elles souhaitent notamment peser sur la préparation de la nouvelle politique agricole commune en 2013 en proposant un modèle d’agriculture paysanne respectueux de l’environnement, de la santé des consommateurs, de l’équilibre des territoires et permettant d’assurer un revenu décent à ses travailleurs.

Les AMAP s’inscrivent pleinement dans l’économie sociale et solidaire en tant que mouvement d’éducation populaire, promouvant la consommation responsable et défendant des relations équitables avec les agriculteurs.

et si on veut juste aller à la rencontre de son fermier de famille ?

Avec l’arrivée du printemps débutent les contrats d’été… les AMAP ouvrent leurs portes, et invitent les citoyens à venir leur rendre visite sur les distributions hebdomadaires. Il reste des places dans les AMAP, et la possibilité d’en créer de nouvelles (une 15 aine de projets en cours !).

Contact : Pour trouver la liste des AMAP dans votre ville, dans votre quartier, consultez le site d’Alliance Provence rubrique « trouver une AMAP » ou contactez le secrétariat régional au 04 94 98 80 00

Pour en savoir plus sur ce mouvement original, Alliance Provence - réseau régional des AMAP - organise le Samedi 14 mai 2011, à l’Agora d’Aubagne, Fest’AMAP pour fêter 10 années de solidarités gourmandes !
 
Citoyens, paysans, et tous les acteurs d’une économie solidaire sont invités à venir échanger autour d’ateliers fertiles, de stands, d’un marché paysan, etc
 
Vous trouverez des informations complètes sur cet événement sur le site http://allianceprovence.org
Mis à jour : mercredi 13 avril 2011
La dynamo

· Lire les anciens numéros