Par Patrick Viveret

La crise, le Labo, le SOL


Résumé : La crise va donner au secteur de l’ESS des opportunités et une responsabilité considérable. Elle ne peut y faire face qu’en élaborant une vision dynamique et transformatrice non réduite au seul champ économique. Elle doit être aussi éducative et politique comme c’était le cas à l’origine du mouvement associatif et de ses formes mutuallistes et coopératives. Elle doit pour se faire développer d’abord en son propre sein ses propres valeurs affichées en particulier celles de solidarité et de démocratie. Elle doit également passer des alliances dynamiques avec des forces ouvertes à ces deux valeurs en particulier à l’échelle territoriale. Deux outils apparus ces dernières années peuvent puissamment l’y aider. Le Labo de l’ESS d’une part, la monnaie solidaire SOL d’autre part.

Source : Le Colibri solidaire et distributif - Revue des expériences d’Economie Durable, Distributive & Solidaire

Lire le texte sur le site du Colibri

Mis à jour : vendredi 14 janvier 2011
La dynamo

· Lire les anciens numéros