L’antenne régionale des Cigales


Les Cigales : une épargne citoyenne et militante !
Un Club d’investisseurs pour une gestion alternative et locale de l’épargne solidaire (Cigales) est une structure de capital risque solidaire mobilisant l’épargne de ses membres au service de la création et du développement d’entreprises locales et collectives (SA, SARL, Scop, Scic, association...).

Cigales Cigales

Petite histoire des Cigales
Elles sont apparues au sein de l’Agence de liaison pour le développement de l’économie alternative (Aldea), qui a utilisé la Loi Monory de 1978 sur les Clubs d’Investissements pour en faire des clubs d’investisseurs à vocation sociale et solidaire.
La première Cigale a été créée en 1983. Le nom, le concept et le sigle ont été déposés afin que les économies de leurs membres deviennent un levier pour une économie alternative et solidaire.

En 1985 est créée la Fédération des Cigales qui coordonne l’ensemble du mouvement sur le territoire national. En 2000, lors de son assemblée générale, la Fédération décide d’ajouter le S de Cigales, en incorporant la notion de Solidaire.

Pour en savoir plus reportez-vous au livre Les Cigales : notre épargne, levier pour entreprendre autrement, de Pascale-Dominique Russo, 2007, 13€, édition Yves Michel.

Les Cigales : des valeurs fortes !
La Cigales soutient des entreprises viables économiquement et utiles socialement. En particulier, les pratiques encouragées par les Cigales, en accord avec la charte de la fédération, insistent sur :
- la notion de proximité : rapprocher l’épargne de l’investissement dans un souci de développement local durable ;
- la notion de citoyenneté : priorité est donnée à un autre mode de gestion de son épargne, par une implication personnelle dans le suivi, l’accompagnement et le développement des entreprises cigalées. C’est une citoyenneté active et démocratique, qui fait participer activement à l’utilisation de son épargne ;
- la notion de solidarité : sont privilégiées les entreprises ayant une composante sociale, notamment celles permettant une insertion économique et la création d’emplois, culturelle ou écologique ;
- la notion de rentabilité socio-économique : des critères financiers d’investissement réalistes sont conjugués à des critères sociaux.

Une Cigales, concrétement :
Juridiquement, c’est un club d’investisseurs (en indivision volontaire) qui se constitue pour 5 ans, ou 10 ans s’il y a renouvellement du club.
Le club est constitué de 5 à 20 personnes qui mettent une partie de leur épargne en commun.
Tous les mois, chaque cigalier met la somme qu’il souhaite (entre 7,62 € et 457,25 € par mois). Lors des décisions, c’est le principe "une personne, une voix", quelle que la somme apportée.
Ils se réunissent plusieurs fois par an pour recevoir les créateurs, décider des placements et affecter cette épargne collective au capital des entreprises.

Les Cigales : des épargnants-investisseurs !
C’est un lieu d’échange et d’auto-formation sur les questions économiques et de développement local, où investisseurs et porteurs de projets font l’expérience d’une économie socialement responsable et solidaire.
Les Cigales sont au carrefour de l’épargne de proximité, de l’épargne éthique et de l’épargne solidaire.

Comment les Cigales investissent dans les entreprises ?
Les Cigales interviennent sous la forme de prise de participation dans le capital de société de nature commerciale (SARL, SA, SCOP, SCIC...) en création ou en développement/recapitalisation. (les entreprises individuelles ne rentrent pas dans le cadre de ce dispositif).
La participation dans l’entreprise, en capital et éventuellement en compte courant associé (à condition d’être déjà présente au capital à hauteur de 5%), est volontairement réduite, car elle doit rester en-dessous de la minorité de blocage. En effet, l’objectif est d’accompagner l’entreprise débutante, et non de la maîtriser.
Les Cigales accompagnent le développement de l’entreprise pendant une période de trois, quatre ou cinq ans (le plus souvent cinq ans) : au soutien financier s’ajoute un soutien moral et technique. En tant qu’actionnaire, la Cigales est représentée aux assemblées générales et peut faire valoir son pouvoir consultatif.
La Cigales peut apporter par ailleurs une aide en terme de conseils dans les domaines les plus divers : comptabilité, gestion, communication, effet de réseau..., selon les compétences des cigaliers.
Les Cigales peuvent également investir dans des associations : en apport avec droit de reprise depuis 2001, sur une durée de négociée avec les responsables de l’entreprise. La Cigales négocie alors les conditions de sa participation qui doit avoir du sens : en tant qu’associé, elle doit adhérer à l’association, éventuellement devenir membre du conseil d’administration, aider si nécessaire à la tranformation juridique de l’association.

L’Antenne Régionale des Cigales Paca
Depuis le mois de décembre 2002, l’Apeas héberge l’Antenne régionale des Cigales.
Chargée de mission : Carole Mornand
Ses missions :
- aider à l’émergence de nouveaux clubs Cigales
- accompagner les cigaliers et d’animer le regroupement régional des clubs Cigales en PACA
- repérer des projets solidaires afin de permettre la mise en relation d’entrepreneurs avec les clubs Cigales.

Les clubs Cigales actifs en PACA

Il existe actuellement 3 clubs actifs en région PACA, répartis sur l’ensemble de la région :

  • Cigales Avenir à Hyères (Var).
  • Les Robines à Digne (Alpes de Haute Provence)

Pour plus d’informations, vous pouvez contacter :
carole.mornand@apeas.fr

Mis à jour : jeudi 11 septembre 2014
La dynamo

· Lire les anciens numéros