Des ressources sur l’autoproduction

Dossier spécial de La Dynamo 45 (nov 2006) et supplément 4 pages réalisé avec le Pades.

  • La dynamo 45 - novembre 2006 :
    Dossier "Autoproduction - Faire, et, en faisant, se faire"
PDF - 1.8 Mo
La Dynamo 45 - 1,8MO
  • Supplément de 4 pages à la Dynamo 45 réalisé avec le Pades :
PDF - 1.3 Mo
Supplément Autoproduction - 1,3MO
4 pages réalisées avec le Pades et Guy Roustang

Édito du supplément 4 pages Pades

Faire la Lumière

On l’a parfois lu ou entendu, l’économie ne se limiterait pas qu’à sa partie visible, celle qui donne lieu à des transactions monétaires (75 centimes d’euros pour une baguette). L’économie peut être non-monétaire. Difficile à concevoir pour des occidentaux, qui depuis leur plus jeune âge ont appris que quand l’économie va bien c’est qu’il y a beaucoup d’achats, donc d’échange de monnaie. C’est là un symptôme de plus de la vision dominante de l’économie : le marché serait l’alpha et l’omega de l’économie, et plus encore de l’ensemble des relations sociales. Inutile de revenir sur les dégâts sociaux et environnementaux que produit cette conception réductrice de l’économie, l’actualité nous fournit des exemples chaque jour.

Pourtant certains économistes, certainement « un peu fêlés », voient l’économie autrement, comme un ensemble d’échanges de nature différente, soumis aux lois sociales. Ils l’appellent économie plurielle. L’économie peut être lucrative ou non, marchande ou non, monétaire ou non, avec marché ou sans marché. Mais alors quand j’échange un service avec mon voisin, je fais de l’économie ? Oui vous diront ces économistes. Ce qui pose problème, ce n’est pas tant que des gens échangent sur un marché, après tout un marché peut fonctionner selon des règles et une éthique partagées, le problème c’est quand « la rivière sort de son lit », c’est à dire quand le marché envahit toutes les sphères de la vie humaine.

Le comble arrive quand ces économistes-fêlés prétendent que la monnaie n’est pas nécessaire à un échange économique. Pourtant pas de quoi bondir : notre quotidien est parsemé d’économie non-monétaire, mon grand-père qui jardine, ma tante qui fait des confitures, mon petit frère qui télécharge des contenus électroniques sur des réseaux de pair à pair... Mais on peut aussi parler d’autoréhabilitation de son logement par des gens mal logés ou de jardins solidaires partagés par jardiniers qui améliorent leur alimentation. Rendre visible ce monde méconnu c’est ce que fait le Pades depuis des années. Pas simple de parler de choses dont la plupart des gens n’ont pas conscience – à commencer par les élus et les économistes – faute que quelqu’un ait mis la lumière dessus.

Comme dans d’autres champs de l’économie solidaire, les acteurs ne seront jamais aussi forts que rassemblés et construisant des paroles communes. Cela l’Apeas y est très sensible. C’est donc tout naturellement et avec grand plaisir que La Dynamo co-édite ce quatre pages sur l’autoproduction accompagnée, avec le Pades et Guy Roustang, économiste « fêlé » que nous affectionons. Comme le dit Michel Audiard : « "Heureux soient les fêlés, car ils laissent passer la lumière".

Cédric Lefebvre

Ressources

(tiré du supplément 4 pages Pades

Livres / Revues / Actes

Les Jardins Solidaires Méditerranéens. Un mouvement en réseau.
édité par Les Jardins d’Amelie, 58 pages, 2005
reseaujsm@free.fr - tél. : 04 91 51 73 86 -

Rencontres régionales à Marseille, octobre 2000
Compte-rendu disponible sur le site du Pades www.padesautoproduction.org

Se reconstruire en améliorant son logement ?
L’autoréhabilitation accompagnée, un outil de développement social

édition Fondation de France , collection Pratiques, 2004, 94 pages
www.fdf.org – tél. : 01 44 21 31 00

Outil d’évaluation de l’utilité sociale des jardins solidaires
Etude réalisée par Jean-Pierre Cavalié, chargé de mission par les Jardins d’Amelie, 120 pages
cavaliero@wanadoo.fr - tél. : 06 25 91 36 51

Dictionnaire de l’autre économie
de Jean-Louis Laville et Antonio-David Cattani, avec la participation de Guy Roustang
Editions Gallimard Folio Actuel, édition 2006 revue et augmentée, 720 pages, 10,30€

Autoréhabilitation des logements

Compagnons Bâtisseurs de Provence
49 rue de Village 13006 Marseille
cbprovence@compagnonsbatisseurs.org - tél. : 04 91 50 04 64
Site web->http://www.compagnonsbatisseurs.org...]

Association Nationale des Compagnons Bâtisseurs
216/218, route de Lorient 35000 RENNES
tél. : 02 99 02 60 60 - http://www.compagnonsbatisseurs.org

CHV Toulon
19 rue Paul Lendrin 83000 Toulon
asso.chv@wanadoo.fr – tél. : 04 94 92 18 13

Habitaction
21 rue Louis Vignol 13600 La Ciotat
tél. : 04 42 01 91 28

Jardins solidaires

Réseau des Jardins solidaires méditérranéens
68 chemin des Baumillons 13015 Marseille
reseaujsm@free.fr - tél. : 04 91 51 73 86 - 06 61 98 31 28

Collectif national du Jardin dans tous ses états
A lire : la Charte du jardin dans tous ses états (rubrique Objectifs)
Coordonné par Saluterre et Le Passe Jardins
http://jardinons.com

Saluterre
42 rue Waldeck-Rousseau 33220 Ste Foy la Grande
saluterre@wanadoo.fr - tél. : 05 57 46 04 37

Passe-jardins 131, rue Challemel-Lacour 69008 Lyon tél. : 04 78 00 22 59 - passe-jardins@jardinons.com

solidarité et citoyenneté

VCM (Voisins citoyens en méditerranée)
80 rue Paradis 13006 Marseille
v.c.m@wanadoo.fr - tél. : 04 91 33 39 86

logement social

Association Régionale des Organismes HLM de Provence-Alpes-Côte d’Azur et Corse
Caroline Vallat chargée de missions
Le Saint Georges 97, avenue de la Corse 13007 Marseille
tél. : 04 91 13 73 26 - bienvenue@arhlmpacacorse.com

Mis à jour : mardi 9 février 2010
La dynamo

· Lire les anciens numéros