Si vous n'arrivez pas à lire correctement cette lettre, allez directement sur http://www.apeas.fr/IMG/lettre/lettre_20110518_743e1_fr.html
Offres d'emplois Agenda des alternatives mai 2011

Edito

Au sommaire de ce numéro

Un mouvement pour quel projet ?

A l’heure des bilans de la première étape des Etats Généraux de l’ESS, nous pouvons dire que 55 structures de Paca ont participé à l’organisation de 45 tables citoyennes qui ont réunies un millier de personnes sur tout le territoire. Ces tables ont donné lieu à la rédaction d’une quarantaine de cahiers d’espérance. Plus de 500 personnes ont participé aux six forums thématiques qui ont associés plus de 150 acteurs dans leur organisation.

Ce qui ressort principalement des indignations recueillies, c’est un ras le bol généralisé d’un monde asphyxié par un capitalisme financier au service de l’intérêt d’une minorité oligarchique. De nombreuses réponses ont été apportées à travers la construction des cahiers d’espérances. Mais quelle cohérence entre toutes ces propositions ? Quel modèle de société voulons-nous construire ?

Ainsi, clarifier les différents modèles qui se croisent au sein de cette dynamique de mobilisation collective, nous apparaît comme une nécessité pour faciliter la construction du mouvement. Définir qui nous sommes et ce que nous proposons est une étape nécessaire pour s’assurer que nous pouvons continuer à avancer ensemble. Se poser ces questions, c’est aussi choisir avec qui nous souhaitons faire alliance.

Ce débat ne doit pas rester confiné dans un échange technique entre experts. La campagne de mobilisation citoyenne construite à travers les Etats Généraux de l’ESS doit en faire un débat public.

Le dossier de La Dynamo de ce mois propose un panel de textes d’opinion de chercheurs et d’acteurs autour de la question : quel modèle de société pour l’ESS ? Une manière de préparer le débat qui aura lieu pendant la synthèse régionale des Etats Généraux de l’ESS qui se tiendra le jeudi 19 mai 2011 à partir de 13h45 à l’Hôtel de Région. Venez participer au débat !

Bruno Lasnier

Opinions

Bruno Lasnier

Gare aux amalgames, ne vendons pas notre âme !

Depuis un peu plus d’un an, un mouvement de convergence souffle autour de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS). Portés par les Etats Généraux de l’ESS, les réseaux de l’ESS se rassemblent autour de la construction d’une large campagne de mobilisation pour faire connaître et reconnaître l’économie sociale et solidaire et permette à cette économie de changer d’échelle.

Jean-Louis Laville, sociologue et économiste

L’économie sociale et solidaire : social business ou démocratisation de l’économie

Jean-Louis Laville publie en juin 2011 un ouvrage Agir à gauche. L’économie sociale et solidaire chez Desclée de Brouwer qui a un double objectif : présenter de façon synthétique l’économie sociale et solidaire d’une part, montrer en quoi elle constitue un enjeu politique d’autre part. Le texte ci-dessous en présente un extrait.

Bruno Frère, sociologue

L’ESS, béquille du capitalisme ?

Bruno Frère est docteur en sociologie, membre du Centre d’étude de l’opinion de l’Université de Liège et chercheur associé au Groupe de sociologie politique et morale de l’EHESS. Il est notamment l’auteur Nouvel esprit solidaire (Desclée de Brouwer, 2009).

Nadine Richez-Battesti, économiste

L’ESS, les entreprises sociales et le capitalisme : "énoncer ce qui nous sépare"

Rencontre avec Nadine Richez-Battesti, économiste.

Début 2010 le Mouves (Mouvement des entrepreneurs sociaux) a vu le jour, à l’initiative d’associations d’insertion et de représentants des « entreprises sociales ». Rassembler sous une même bannière des acteurs de l’économie sociale et des entreprises sociales pose une question fondamentale : quel rapport entretient-on avec le capitalisme ? Ce qui a fait réagir Jean-François Draperi, animateur de la revue Recma par un article intitulé L’entrepreneuriat social, un mouvement de pensée inscrit dans le capitalisme.

Autrement dit, les adjectifs « social et solidaire » sont à double tranchant, une volonté d’émancipation, de transformation sociale pour certains, un secteur d’activité économique pour d’autres. Dans le premier cas on se situe dans le paradigme d’une société « acapitaliste », dans le second on est clairement dans le capitalisme, même si on imagine pouvoir le réguler.

Nous avons voulu connaitre le regard de Nadine Richez-Battesti, économiste, co-directrice du Master RH économie sociale et solidaire à l’Université de la Méditerranée et chercheure au LEST-cnrs, membre du comité de rédaction de la Recma et fervente défenseur de l’ESS comme espace de conquête de liberté et d’émancipation.

Alimentation

Par Benoit Hamon

Commerce équitable : alternative au système ou greenwashing ?

Et au début....

Pour commencer revenons en arrière, il y a un peu plus 40 ans, lorsque des producteurs du sud lancent un appel pour demander « plus de commerce et moins d’aide » auquel répondent quelques ONG du Nord. Elles proposent alors un nouveau deal dans les règles du commerce. En effet, face à une instabilité des cours mondiaux des matières premières et la pression mise par les grandes multinationales de l’agro-alimentaire, les producteur n’arrivent plus à vivre de leur travail. Ce nouveau concept de commerce a pour objectif de leur permettre de vivre dignement de leur travail mais aussi de leur donner les moyens d’assurer leur propre développement et celui de leur territoire. En contrepartie, ceux-ci s’organisent en coopérative afin de gérer collectivement la vente de leur production. De plus, ce type d’organisation leur permet de se doter de moyens de production et de transformation pour apporter plus de valeur ajouté à leur produit et d’en améliorer la qualité. En plus, la prime au développement versée à la coopérative, permet aux coopérateurs de développer différents projets collectifs au service de leur territoire et communauté. Ce travail lancé cet appel de producteurs va se développer, se professionnaliser, se diversifier pendant 40 ans pour devenir aujourd’hui une initiative solidaire répandue et connue par plus de 90% des consommateurs français.

LaPlateforme

La croissance de l’aide alimentaire : enjeu de société ou business social ?

A l’échelle internationale, la barre du milliard de personnes souffrant de sous alimentation a été franchie en 2009. Dans les pays occidentaux, certaines études font état de 40% de perte de la nourriture produite. En France, la campagne des restos du coeur affichait en 2009 un nombre de bénéficiaires 10 fois supérieur à celui de la campagne de 2005-2006. Dans le même temps, les difficultés économiques rencontrées par les producteurs et par les consommateurs s’accentuent.

Face à ces constats paradoxaux, les réponses sont multiples.

À lire | À voir

Bruno Frère

L’économie sociale et solidaire : béquille du capitalisme ?

Présentation de l’éditeur

Depuis les années 1980, les expériences se sont multipliées du côté de "l’économie sociale et solidaire" : associations d’insertion sociale, commerce équitable, microcrédit, entreprises alternatives, services d’échanges locaux (SEL), réseaux d’échanges réciproques des savoirs, associations pour le maintien de l’agriculture paysanne (AMAP), etc., rejoignant les plus anciennes mutuelles et coopératives. L’ouvrage s’interroge sur la portée politique de cette inventivité sociale tous azimuts.

Jean-Louis Laville

Agir à gauche. L’économie sociale et solidaire

Devant l’ampleur de la crise, le risque de régression autoritaire est perceptible. Ce danger existe mais il peut être combattu comme en témoigne l’essor remarquable en France et ailleurs de l’économie sociale et solidaire qui remet l’économie à sa place, celle de moyens au service de finalités écologiques, sociales et culturelles. Il s’agit aujourd’hui d’aller plus loin, de fonder un nouveau projet qui redonne espoir. La lutte pour l’égalité qui caractérise historiquement la gauche peut redevenir une source d’énergie collective, à condition de ne plus ignorer mais de soutenir les initiatives citoyennes par une nouvelle approche politique.

Ève Chiapello et Luc Boltanski

Le nouvel esprit du capitalisme

Présentation de l’éditeur

Le capitalisme prospère ; la société se dégrade. La croissance du profit s’accompagne de celle de l’exclusion. La véritable crise n’est pas celle du capitalisme, mais celle de la critique du capitalisme. Trop souvent attachée à d’anciens schémas d’analyse, la critique conduit nombre de protestataires à se replier sur des modalités de défense efficaces dans le passé mais désormais largement inadaptées aux nouvelles formes du capitalisme redéployé.

Offres d'emplois

  • Association DEFIE : Responsable administratif et financier
    ENTREPRISE : ASSOCIATION DEFIE ACTIVITE : Association d’Insertion LIEU DE TRAVAIL : GRASSE FONCTION : RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER MISSION : Gestion administrative, comptable, financière et budgétaire de l’Association et encadrement de l’équipe sous sa responsabilité : auxiliaire comptable et assistante de direction et administrative Fonction financière et comptable : Elaborer la partie rédactionnelle et financière des dossiers de subventions Réaliser les tableaux de bord (...)
  • Pays dʼArles Initiative Locale (PAIL) : Chargé-e de Mission
    Lʼassociation Pays dʼArles Initiative Locale (PAIL) est une Plateforme membre du réseau France Initiative qui a été créée à lʼinitiative de la Ville dʼArles en 1998. PAIL intervient sur les trois intercommunalités du Pays dʼArles, soit 26 communes, et se constitue dʼun réseau de professionnels – Chefs dʼentreprise, banquiers, experts-comptables, avocats, cadres dʼentreprise ou techniciens – qui, à titre bénévole ou dans un cadre partenarial, se mobilisent pour proposer un appui dans la réalisation technique (...)
  • Dans Tous Les Sens : Assistant-e administratif
    Dans Tous Les Sens est une association oeuvrant pour la pratique de l’écriture et la création littéraire du plus grand nombre. Implantée à Vaulx-en-Velin, elle organise des ateliers d’écriture animés par des écrivains. Par ailleurs, Dans Tous Les Sens propose tout au long de l’année un certain nombre de lectures et de rencontres publiques en lien avec l’écriture et la lecture. Elle est également à l’initiative de la manifestation « Ecriture Hors Les Murs ». Missions : Vous aurez en charge la gestion (...)
  • ZimZam : Intervenant-e en cirque
    L’association ZimZam, créée en 2005, basée sur Marseille et le département des Alpes de Haute Provence, propose des activités de cirque adapté pour personnes en situation de handicap mental, moteur, sensoriel, psychique ou en difficultés sociales. Missions : Animer les ateliers réguliers et des stages ponctuels auprès d’établissements spécialisés accueillant des personnes en situation de handicap mental, physique et psychique. Prospecter auprès de nouveaux établissements spécialisés. Participer (...)
  • Cnajep : Chargé-e de projet
    Le Cnajep (Comité pour les relations Nationales et internationales des Associations de Jeunesse et d’Éducation Populaire) est une coordination volontaire regroupant aujourd’hui plus de 70 associations, unions, fédérations et mouvements nationaux de jeunesse et d’éducation populaire. Le Cnajep veut être un acteur privilégié pour observer et analyser les contours et les évolutions de la jeunesse, de l’éducation populaire et des politiques publiques afférentes. Il se (...)
  • 2 la Lune à la Terre : Stage marketing Chargé-e de projet
    2 la LUNE à la TERRE est une boutique basée à Castellane dans les Gorges du Verdon engagée dans le choix de ses produits. Son objectif est de proposer des produits répondant à une haute exigence éthique (qualité, local, bio...). Sa mission dépasse le rôle de revendeur, elle intègre l’assistance auprès des petits producteurs locaux pour les aider à développer leur gamme. Le site Internet est en cours de réalisation et l’objectif est d’ouvrir une seconde boutique dans les deux prochaines années. Mission du (...)

Agenda des alternatives

Pour annoncer vos événements envoyez vos communiqués de presse à dynamo@apeas.fr


Jeudi 19 mai 13:30-17:30
Synthèse régionale des Etats Généraux de l’ESS

Jeudi 19 mai 18:30-22:00
Soirée ciné / débat « La désobéissance civile »

Du 19 mai 19:00 au 21 mai 17:00
Range ta poubelle

Jeudi 19 mai 19:00-23:00
Soirée ciné / débat autour de l’agriculture paysanne

Du 20 mai 18:30 au 22 mai 19:00
Salon des Montagnes d’énergie

Vendredi 20 mai 18:30-23:00
Cycle « Des soupes et des bobines »

Vendredi 20 mai 20:30-23:00
Lancement de La Roue : monnaie complémentaire locale

Du 21 mai 09:30 au 22 mai 18:00
Forum des Oasis en tout lieux

Du 21 mai 16:00 au 22 mai 00:30
14 éme édition du Festival Etang d’Arts

Dimanche 22 mai 17:00-23:00
Atelier de spectateurs - programmateurs

Lundi 23 mai 18:00-20:00
La réforme des collectivités territoriales, la démocratie locale en danger

Mardi 24 mai 19:30-23:00
3ème ciné jardin : La prophétie des grenouilles

Jeudi 26 mai 20:00-23:00
Projection de Cheminots

Du 27 mai 10:00 au 29 mai 20:00
2ème Salon Ecologir

Du 28 mai 15:00 au 29 mai 22:00
Le petit salon du livre politique

Dimanche 29 mai
La fête du Vélo à Marseille

Du 30 mai 10:00 au 31 mai 14:00
Culture et territoires - Osons l’Innovation et la Solidarité !

Du 9 juin 09:00 au 13 juillet 16:30
Cycle d’ateliers d’accompagnement d’initiatives solidaires à Marseille
APEAS
Agence provençale pour une économie alternative et solidaire

Se désinscrire de cette lettre d'information

Creative Commons
cc