Si vous n'arrivez pas à lire correctement cette lettre, allez directement sur http://www.apeas.fr/IMG/lettre/lettre_20100323_f7365_fr.html
Offres d'emplois Échos Paca Agenda des alternatives mars 2010

Edito

Au sommaire de ce numéro

Le printemps vient d’arriver...

Après un hiver qui n’en finit pas, le printemps vient d’arriver... Pour bien le commencer, rien de tel qu’une bonne remise en forme sociale, avec gymnastique des idées.
Ça tombe bien nous avons travaillé sur une série de rencontres-débats intitulée Actions collectives : la dynamique du je/nous. Des soirées débat pour reposer la question de faire de la politique sans les politiques, c’est à dire dans des espaces collectifs. Il reste 4 soirées avec des personnalités qui nous font le plaisir de venir confronter leur regard : Serge Latouche, Miguel Benasayag, Patrick Viveret.
Venez avec votre expérience échanger sur la relation du « je » au « nous » et les articulations fines à trouver pour qu’engament collectif ne signifie pas disparition de nos singularités. Plus d’information ci-dessous.

Dans la même veine, deux autres informations.

La première c’est la création du Mouves, Mouvement des entrepreneurs sociaux, et l’offensive du « social business », qui s’affirme partie prenante de l’économie soiciale et solidaire. C’est oublier que le social business, celui de Muhammad Yunus, est partie intégrante du capitalisme, qui ne voit dans la pauvreté qu’un marché de plus. On parle de capitalisme compassionnel.
Voir ci-dessous l’interview précieuse de Nadine Richez-Battesti, qui rappelle les fondamentaux de l’ESS et donne des pistes pour un nécessaire débat avec le social business.

La deuxième c’est que la Scop d’éducation populaire [Le Pavé-http://www.scoplepave.org] va faire fin avril une tournée en Paca : la Semaine de l’éducation populaire !
À cette occasion, l’Apeas, Peuple et Culture, l’Ardl, l’Équitable Café et le Point de Bascule préparent trois soirées décapantes :

  • Cabaret « Démontage de langue de bois » le 21 avril
  • Projection du film « Inculture(s) 4 : Une autre histoire de l’énergie »
  • Atelier de survie dans un monde sans énergie
    Si ces sujets vous intéressent, consultez le programme complet.

Pour finir, une bonne nouvelle du côté de Festisol, le festival des alternatives, ça se décante : nous irons probablement poser le camp à Lambesc, dans les Bouches-du-Rhône, du 7 au 13 juin 2010. Plus d’informations ci-dessous.

Bonne lecture,
Cédric Lefebvre

PS : L’assemblée générale de l’Apeas aura lieu le 24 ou 25 avril, à confirmer prochainement. Notez que le programme prévoit un débat sur les monnaies libres l’après-midi.

Festi’Sol

19 mars 2010

Du nouveau !

Le coup dur de février (annulation de la Fête du Soleil d’Aubagne) faisait perdre son lieu à Festi’Sol. Après avoir jeté des bouteilles à la mer pour trouver un nouveau lieu, plusieurs acteurs locaux ont répondu...

Nous avons rencontré les acteurs et visité les territoires, pesé le pour et le contre, évalué les avantages et les contraintes, bref beaucoup de temps passé sur ce choix crucial.

Après une piste intéressante envisagée à Martigues, Festi’Sol s’est donc allié aux Estivales de la Biodiversité, pour réaliser un événement commun du 7 au 13 juin 2010.

Finalement, c’est à Lambesc que nous devrions poser le camp, puisque son Maire nous a donné son accord et témoigné de sa motivation à accueillir un tél événement d’envergure régionale, sous réserve que les Services Techniques puissent suivre. Voir en pièce jointe, l’idée d’implantation "idéale" sous forme de Parcours des initiatives.

Le site de Festi’Sol

Agenda des alternatives

13 - Cycle Actions collectives : La dynamique du Je/Nous

Neuf soirées de rencontres et de débats pour reposer la question de la politique sans les politiques.
Un événement co-organisé avec l’Apeas.

Individualisation, normalisation, restrictions, concentration des pouvoirs d’en-haut, stock-options... Mais que faire ?
Tous ensemble ! Oui mais, pourquoi-comment ?
Tous ensemble à la manif ! Oui mais, avant-après ?
Avant-après ? Je te toise, tu me toise, nous nous taisons...
Que sont nos repas de rue devenus, nos voisinages, l’espace public est-il privé... privé de spontanéité, d’appropriation, ne serait-ce qu’éphémère par les habitants ?
On dirait qu’un truc nous fait peur...on dirait un truc... « Nous » fait peur.
Que devient la singularité au milieu du collectif ? Comment faire unité sans faire homogénéité ? Et si nous cherchions du côté du sens et de la puissance de nos actions... ?
C’est ce à quoi nous vous invitons pendant ce cycle, sur la base de réflexions et d’expériences...amenez les vôtres !

13 - 2e Rencontres Régionales des Vidéos Urbaines

Plus de 140 films au programme ! Un événement partenaire de Festi’Sol.

Il existe bien, au côté des filières classiques de co-production commerciale de films, une importante production de films (au sens de films finis comme les documentaires) et vidéos (numériques) dite alternative. Elle est portée par des collectifs, des jeunes réalisateurs, des étudiants en filière cinéma, par des structures d’éducation populaire des associations réalisant et encadrant des ateliers vidéo etc...

http://videosurbaines2010.free.fr/

83 - Cinquièmes rencontres Souléu

Un événement partenaire de Festi’Sol.

Cette grande foire artisanale, biologique, équitable et solidaire réunit des petits producteurs biologiques, des artisans-créateurs, de nombreux acteurs du commerce équitable, de la Solidarité locale comme internationale, de la défense des droits de l’homme ou de l’environnement.

http://www.souleu.org

13 - La croissance de l’aide alimentaire : enjeu de société ou business social ?

Un événement préparé avec l’Apeas.

Pratiques agricoles, filières industrielles, régulations territoriales ...
La croissance de l’aide alimentaire : Une fatalité ?
Nouvelles pratiques, nouvelles régulations

le site de La Plateforme

Opinions

Nadine Richez-Battesti, économiste

L’ESS, les entreprises sociales et le capitalisme : "énoncer ce qui nous sépare"

Début 2010 le Mouves (Mouvement des entrepreneurs sociaux) a vu le jour, à l’initiative d’associations d’insertion et de représentants des « entreprises sociales ». Rassembler sous une même bannière des acteurs de l’économie sociale et des entreprises sociales pose une question fondamentale : quel rapport entretient-on avec le capitalisme ? Ce qui a fait réagir Jean-François Draperi, animateur de la revue Recma par un article intitulé L’entrepreneuriat social, un mouvement de pensée inscrit dans le capitalisme.

Autrement dit, les adjectifs « social et solidaire » sont à double tranchant, une volonté d’émancipation de transformation sociale pour certains, un secteur d’activité économique pour d’autres. Dans le premier cas on se situe dans le paradigme d’une société « acapitaliste », dans le second on est clairement dans le capitalisme, même si on imagine pouvoir le réguler.

Nous avons voulu connaitre le regard de Nadine Richez-Battesti, économiste, co-directrice du Master RH économie sociale et solidaire à l’Université de la Méditerranée et chercheure au LEST-cnrs, membre du comité de rédaction de la Recma et fervente défenseur de l’ESS comme espace de conquête de liberté et d’émancipation.

5000 ans de sagesse

En réalité, on vous propose l’horreur verte

Parce que le Développement Durable ou le commerce équitable ou encore l’économie solidaire ont du succès, la récupération va bon train. Le capitalisme moral et la croissance verte voudraient être un modèle de politique écologique. Certes, ces expressions relèvent toujours du noble principe, dorénavant à juste titre incontournable, d’une dynamique politique et économie nourrie de sagesses, de cultures ou de spiritualités. Il est vrai que le marché érigé en objet de culte a fait son temps. Mais en réalité, on vous propose l’horreur verte car il n’y a pas d’issue en dehors de puiser pas dans les budgets de la guerre institutionnalisée ; oui parce la guerre est institutionnalisée lorsqu’elle représente un intérêt économique. Notre seule chance est l’entente mondiale des peuples et de leurs représentants à l’ONU. Mais combien sommes nous pour y croire ?

À lire | À voir

Un film du réseau Transition

In transition 1.0 : de la dépendance au pétrole à la résilience locale

Un film à propos de changements, d’espoirs, montrant une vision pratique pour créer une société post-consumériste, ou les gens ordinaires font changer les choses. C’est un film optimiste, axé sur des solutions pratiques, transposables concrétement dans notre vie de tous les jours.

Échos d’ailleurs

Manifeste Fonda / Adels

Ancrer la démocratie dans les territoires

Nous, Fonda, Adels et signataires de ce manifeste, attirons l’attention des élus et des citoyens sur la nécessité de renforcer le pacte démocratique sur tous nos territoires.

Alors que des réformes institutionnelles se dessinent, alors que les municipalités dressent un premier bilan de leur action depuis 2007 et que s’élaborent les projets pour la prochaine mandature des conseils régionaux, la coopération entre société civile et collectivités territoriales doit être renouvelée.

Lire et signer le manifeste sur le site de la Fonda

Non à l’ouverture d’un camps d’internement des étrangers au Mesnil-Amelot

Pétition contre l’ouverture du centre de rétention du Mesnil-Amelot 2

France, terre d'accueil... France, terre d’accueil...

La construction du nouveau centre de rétention (CRA) du Mesnil-Amelot (77) est achevée. L’ouverture est prévue dans quelques semaines. Avec 240 places de rétention, ce centre sera le plus grand de France. Il s’ajoutera au premier CRA du Mesnil-Amelot, qui compte déjà 140 places.

Signez la pétition sur le site de La Cimade

Appel de Cassandre / Hors Champs

Impossible absence, qui lancera l’alerte ?

Le magazine Cassandre / Hors Champs, lance une alerte sur la disparition programmée de l’art et de la culture comme champs de création libre en France.

« L’absence actuelle de vrai débat public sur la place de l’art et de la culture dans notre société est un symptôme historique extrêmement inquiétant.
Elle annonce, pour la première fois depuis la Libération, le risque d’abandon d’une part fondamentale de l’histoire de notre pays. »

http://www.horschamp.org

Appel à soutien

Transrural a besoin de vous !

Portée par des mouvements associatifs d’éducation populaire à vocation rurale (Afip et Civam), initiatives agricole et rurale en privilégiant les réalités de terrain.

La revue rencontre actuellement de lourdes difficultés financières qui compromettent son avenir.
Aujourd’hui, outre les économies à réaliser, mais qui restent limitées si nous tenons à garder la qualité actuelle de la revue (support papier, implication d’acteurs associatifs du développement agricole et rural, encadrement par une équipe de journalistes…), il est impératif que nous trouvions des ressources supplémentaires pour assurer la pérennité de la revue.

http://www.transrural-initiatives.org/

Village magazine a besoin de vous !

Depuis 17 ans, Village existe en totale indépendance, avec très peu de publicités payantes. Ce sont nos seuls lecteurs, acheteurs en kiosque et abonnés qui permettent au magazine de vivre.

Depuis 17 ans, le magazine Village, devenu L’Esprit Village au mois de septembre dernier, s’empare des sujets qui rejoignent vos préoccupations et vos activités : l’actualité du monde rural, des parcours de vie de ceux qui y résident ou s’y sont installés, les initiatives innovantes pour faire vivre les territoires, menées par le tissu associatif et les collectivités du local au national, les décideurs, les battants, les créatifs...
Tous ceux qui ont refusé de voir, il y a encore quelques années, l’exode rural vider leur village et qui se démènent pour attirer de nouvelles populations, soutenir des petits modèles économiques durables, créer du lien entre les habitants et valoriser les savoir-faire et la culture du monde rural afin de changer nos modes de vie.

http://www.village.tm.fr

L’encyclopédie libre de l’économie solidaire

Connaissez-vous Solecopedia, l’encyclopédie libre et coopérative dédiée à l’économie solidaire ?

Tout le monde connait Wikipedia, l’encyclopédie libre, troisième site le plus consulté de la planète. Solecopedia est née sur le même principe.

http://fr.solecopedia.org

La DIIESES devient la DGCS

L’économie solidaire change de ministère de tutelle, "l’expérimentation sociale" disparait au profit de la "cohésion sociale".

Le décret n° 2010-95 du 25 janvier 2010 relatif à l’administration centrale des ministères chargés des affaires sociales et portant création d’une direction générale de la cohésion sociale est sorti. Promise en 2009, dans les mesures de RGPP (refonte générale des politiques publiques), la Direction générale de la cohésion sociale est le résultat de la fusion de plusieurs délégation interministérielle, dont l’ancienne DIIESES.

Le page consacrée à la DGCS sur le site du Ministère du travail

Offres d'emplois

  • 04 - Animatrice/animateur du Conseil de développement
    Conditions de travail Emploi à pourvoir à partir de mai 2010, pour un an. A temps partiel (50%). Employé par le syndicat mixte de gestion du Parc et mis à disposition de l’association, il est placé sous l’autorité de la Présidente de l’Association qui lui fixe ses priorités et son programme de travail et reste sous l’autorité administrative du Syndicat mixte de gestion du Parc pour les questions liées aux conditions de travail. Emploi localisé à la Maison du Parc, à Moustiers Nécessitant de nombreux (...)
  • 13 - Animatrice/Animateur Plateforme Régionale de Concertation
    Le poste proposé consiste en l’animation de la Plateforme de Concertation Régionale pour l’Education à l’Environnement et au Développement Durable. Mission L’ensemble des missions comprend 4 volets principaux : organiser et animer les comités de pilotage, structurer et mener à bien la concertation des acteurs régionaux dans le cadre des ateliers et groupes de travail, organiser les réunions plénières, représenter la Plateforme (tenue de stand, participation manifestation…) Profil candidatE (...)
  • 04 - Directeur/trice adjoint
    L’association Alpes de Lumière, née en 1953, reconnue d’utilité publique, dont le siège social est à Forcalquier (Alpes-de-Haute-Provence) recherche son (sa) directeur (trice) adjoint(e). Activités développées par l’association : Sauvegarde, animation et promotion du patrimoine bâti et paysager Organisation de chantiers de jeunes bénévoles et autres actions pédagogiques Edition d’ouvrages Insertion et formation professionnelle Projets européens Profil du poste : Sous la responsabilité du Président (...)
  • AssistantE administrative et comptable
    L’association Vinaigre fabrique un journal intime collectif qui décrit les espaces partagés dans une œuvre collective écrite. Il nous rend nos espaces publics au quotidien, loin des faits divers et des évènements spectaculaires. Vinaigre recherche une personne intéressée par ses activités pour un contrat d’un an renouvelable 1 fois et si possible pour intégrer une équipe pérenne. Voici les tâches et les compétences de la personne que nous recherchons : Un(e) assistant(e) comptabilité déclarations (...)
  • Agent de développement SIAE
    Ce poste est attaché à ACI « Recyclerie ». Type de Contrat : CDI Durée du Contrat : Temps de travail hebdomadaire : 35 heures Lieu de travail : Istres Rémunération annuelle brute : 22 675 K€ (11,50*151.67*13) Soit Rémunération mensuelle brute : 1889. 55 € Contexte : Au sein de notre structure d’insertion par l’activité économique gérant deux Ateliers et Chantiers d’Insertion, l’Agent de développement SIAE travaille en lien avec le (la) Responsable RH chargé(e) du tutorat et de l’accompagnement socio (...)
  • Animateur-rice des actions d’intérêt collectif
    Mission : Dynamiser et accompagner la mise en œuvre de programme favorisant la vie sociale et culturelles des adhérents Fonctions Accompagnement des référents pour développer des activités loisirs Conception, organisation et suivi d’actions collectives : programmes loisirs, culturels, séjours, et ateliers… Encadrement de bénévoles et accompagnement (formations, liens...) Accompagnement aux activités Travailler en réseau et assurer la promotion des activités Coordination du dispositif APF Évasion (...)

Échos Paca

Agenda des alternatives

Pour annoncer vos événements envoyez vos communiqués de presse à dynamo@apeas.fr

APEAS
Agence provençale pour une économie alternative et solidaire

Se désinscrire de cette lettre d'information

Creative Commons
cc