Juillet 2011
Par Christophe Giroguy, Piles de Nice

Hommage à Lolo Rebel


11 mai 1955 – 15 avril 2011
Militant acharné en chapeau de paille, il va et vient dans la ville (dans les villes) sur son vieux vélo de course blanc des années 70. Trieur de nouvelles, éplucheur de médias, sale caractère et coups de gueule, Laurent Bouvier, dit Lolo Rebel, nous a quitté.

Il a ouvert un nouveau repaire à Nice, Court-Circuit, nous disant d’aller voir là-bas si j’y suis au détour d’un K-fé Équitable ! Adepte des circuits courts sur les étals, il a fait Court-Circuit après les fêtes et les carnavals. Il était toujours partout, toujours nulle-part, sa sacoche remplie de rancarts festifs et associatifs.

Un an après le No-Sarkozy Day, de Londres à Nice, de Grenoble à Marseille...la vie joue le rôle d’Embobineuse, entre discussions privées et débats collectifs. La Salade Niçoise a un goût bien fadasse en ce début de printemps de deuil !

Laurent Bouvier est parti, un cancer foudroyant au creux du ventre, la rage de vaincre dans les yeux ! Ses derniers mots sont un beau cadeau à ceux qui restent :

« On y arrivera ! »

On y arrivera à quoi ? A la victoire de la lutte paysanne ? A une ville sans voiture ? On arrivera où ? Vers la transition, la résilience, un monde meilleur ?

KristoF

Mis à jour : mardi 19 juillet 2011
La dynamo

· Lire les anciens numéros