Novembre 2010

Filières paysannes


Des courses locales et solidaires pour tous.
Maintenir une agriculture locale, soutenir des modes de production humains, favoriser des produits issus de circuits courts... Les enjeux économiques et sociaux d’un tel mode de consommation sont pas connus de tous.

L’Épicerie paysanne de quartier, portée par l’association Filière paysanne est à la fois un lieu de vente de produits locaux et un espace d’éducation populaire, pour que consommateurs et producteurs se réapproprient ensemble les filières alimentaires.

Certains citoyens informés et engagés ont conscience de faire un geste politique et solidaire en faisant leurs courses sur les marchés paysans ou via une Amap (association pour le maintien d’une agriculture paysanne).
Cependant, pour la majorité des habitants de Paca, le supermarché reste une solution évidente et facile pour s’approvisionner. Le système des centrales d’achats, la quasi mise en esclavage des producteurs et les conditions de travail des employés n’influent pas sur la décision d’achat.

Faut-il vraiment blâmer le manque d’information ? Les campagnes publicitaires agressives des grands distributeurs ? Ou bien comprendre la facilité avec laquelle on peut faire ses courses en grande surface, à des prix défiant toute concurrence ? Il existe toutefois des initiatives locales qui gagneraient à être relayées sur tout le territoire. Voici un petit éclairage sur l’une d’entre elle, qui nous prouve qu’acheter local, biologique et équitable, ça n’est pas réservé à une élite bobo.

Une épicerie associative qui relocalise les filières

Située en plein centre de Marseille, l’épicerie paysanne de quartier propose aux citadins des fruits et légumes variés fromages, vins, pains, miels, œufs, produits secs … locaux et pour la majorité issus de petites exploitations, dont certaines sont labellisées bio. On y trouve également du sucre, thé, café, chocolat et épices issus de coopératives des pays du Sud, en partenariat avec l’association Epice, et des produits d’entretien et d’hygiène issus d’entreprises locales en partenariat avec la Scop marseillaise La Boutique Écologique.

Un statut associatif, la boutique comme seul intermédiaire entre producteur et consommateur avec des marges calculées au minimum, des horaires d’ouverture larges, un accueil chaleureux... Voici quelques ingrédients de la recette permettant aux Marseillais de soutenir l’économie locale à prix abordable.

Si ce lieu existe aujourd’hui, c’est grâce au travail acharné de ses fondateurs, notamment Jean-Christophe Robert, mais aussi à l’accompagnement apporté par la couveuse d’activité Inter-Made, au soutien des adhérents et des acteurs locaux de l’économie solidaire et sociale, dont l’Apeas. Et à l’équipe bénévole qui entoure les porteurs de projet.

Animations, rencontres et éducation populaire

L’association Filière paysanne, à l’initiative du projet, souhaite voir évoluer progressivement l’épicerie paysanne en un lieu d’information et d’échanges entre producteurs et consom’acteurs sur le thème d’une alimentation locale et de qualité pour tous. L’endroit remplit déjà pleinement une fonction sociale oubliée dans les chaînes commerciales. Des animations et rencontres permettront bientôt un travail de réflexion et d’éducation populaire sur place, comme le faisait l’association avant l’ouverture de l’épicerie.

Pour les sorties, il existe également des cafés ou restaurants à Marseille s’approvisionnant directement chez les producteurs de la région. Citons entre autres l’Équitable Café (qui propose également un coin épicerie), le Sunday Morning et Les 3 louches dans le quartier branché de la Plaine–Cours Julien, ou encore La Kuizin et Le Grain de sable dans les quartiers plus populaires de la Belle de Mai et de Belsunce.

Toutefois, proposer 6 jours sur 7 aux particuliers un lieu d’achat et d’échange autour de ces mêmes produits est un grand pas vers une la démocratisation d’une alimentation saine et variée, tout en soutenant les agriculteurs locaux.

Souhaitons un franc succès à l’Épicerie paysanne de quartier et agissons chacun à notre échelle pour que le concept se généralise.

Contact
Épicerie paysanne de quartier
71, rue Léon Bourgeois 13001 Marseille
09 51 68 41 54 - filierepaysanne@gmail.com

Ouvert du Lundi au Samedi, de 10h à 19h.

Mis à jour : lundi 15 novembre 2010
La dynamo

· Lire les anciens numéros