Par Anne-Laure Federici

États Généraux de l’ESS. C’est parti !


Lundi 11 octobre, près de 260 personnes participaient au lancement des États généraux de l’économie sociale et solidaire (EGESS), au Conseil régional d’Ile-de-France.

Ces États généraux sont la suite logique des travaux initiés l’an passé par Le Labo de l’ESS, et Claude Alphandéry, qui ont abouti à l’établissement de 50 propositions pour changer d’échelle.

Cette journée de lancement s’articulait autour de quatre grandes parties : Comment mettre en mouvement les acteurs de terrain, entrepreneurs, associatifs, collectivités impliquées... ? Comment faire mouvement ? Comment convaincre l’opinion, qui ignore souvent l’existence de l’ESS, tout en étant adhérent d’une association, avec un compte dans une banque coopérative, et en étant assuré pour ses biens et sa santé auprès d’une mutuelle... ? Comment aussi influencer les décideurs politiques, économiques, culturels, qui restent prisonniers du modèle capitaliste et financier ? Au-delà de ces questions de fond, comment s’organiser, se mobiliser, avec quel calendrier ?

L’enjeu de ces EGESS est de peser dans le débat public, notamment à l’occasion des prochaines élections nationales, pour que la France se donne un réel plan d’actions pour changer d’échelle. Hugues Sibille, Président de l’Avise, se réjouissait des évolutions : « En 10 ans, nous avons gagné la bataille des pratiques dans les territoires, mais pas encore la bataille des idées. »

Bernard Maris, économiste et chroniqueur à France Inter, a encouragé à dépasser l’image misérabiliste et d’économie de réparation, et à oser se positionner pour redonner du rêve, et de l’espoir, parce que « l’ESS est efficace », et « elle est la seule à proposer une nouvelle forme d’abondance, qui s’exprime par la créativité, l’innovation, l’utilité sociale ».

Le RTES participe depuis le début au Comité de Pilotage du Labo, et propose d’accompagner les collectivités qui le souhaitent afin de réussir la mobilisation sur les territoires, dans une réelle co- construction avec les autres collectivités et les acteurs.

À ce jour, il est évident qu’il y aura des actions fortes dans toutes les régions de France. Du 17 au 19 juin 2011, symboliquement au Palais Brongniart, ex haut-lieu de la financiarisation de l’économie, aura lieu la clôture de cette phase d’actions de valorisation, de débats, de mutualisation... des États généraux, et le lancement de l’action pour ce changement d’échelle que nous attendons tous !

Pour en savoir plus sur l’aide que le RTES propose, vous pouvez contacter Jean-Yves Le Turdu :
09 77 47 19 60
06 24 35 54 99
triangles@wanadoo.fr

Mis à jour : vendredi 14 janvier 2011
La dynamo

· Lire les anciens numéros