Habitat et urbanisme

Dans la bibliothèque d’Yves Michel

Yves Michel, est un éditeur alternatif basé dans les Hautes Alpes. Beaucoup d’ouvrages consacrés à d’autres manières d’habiter et d’autres manières de "faire la ville" sont au catalogue des éditions Yves Michel. En voilà quelques-uns pour aller plus loin dans la réflexion.

Projets d’habitants et démocratie locale

Manuel à l’usage des habitants et des acteurs de la vie locale. Tout sur les différents fonds de soutien qui permettent de concrétiser des projets locaux.

Gérard Léval
Préface de Myriam Cau, Vice-présidente du Conseil régional Nord-Pas de Calais
Il existe un grand nombre de fonds de soutien aux initiatives mis en place par les collectivités locales en partenariat avec l’État et / ou d’autres partenaires publics (Conseils régionaux, Conseils généraux, CAF...) et privés (bailleurs sociaux...).
Ils permettent la concrétisation de projets d’habitants. Ils ont la particularité d’être, à l’échelle de quartiers ou de villes petites ou moyennes, des lieux de coopération entre élus, techniciens des collectivités, responsables associatifs mais aussi – et surtout ! – simples habitants.
Quels sont les différents dispositifs publics existants ? À quoi servent-ils ? Qui peut les utiliser, et comment ? Un ouvrage à destination des élus, des techniciens des collectivités et des très nombreux responsables de structures associatives.

  • Un tour de France des fonds d’initiatives citoyennes pour découvrir le monde foisonnant de la démocratie participative aux couleurs de nos quartiers, étayé par des témoignages d’habitants, élus et techniciens.
  • Une boîte à outils qui faisait jusqu’ici défaut : le premier livre sur le sujet.
  • Des réponses pratiques aux problèmes très divers et concrets que soulèvent la création des fonds, l’appropriation par les habitants, leur existence dans la durée, leur renouvellement.

L’auteur : Gérard Léval est consultant et expert auprès de différentes instances comme le ministère de la Ville et le Conseil Régional Nord-Pas-de-Calais. Il travaille depuis une quinzaine d’années à organiser et animer les dispositifs des projets participatifs. Il est également enseignant à l’Université de Lille 3 comme professionnel associé.

Autopromotion, habitat partagé, écologie et liens sociaux

Bruno Parasote
Préface de Dominique Gauzin-Müller
L’autopromotion consiste en la construction collective d’immeubles par des ménages, sans promoteur immobilier. Il est le pendant urbain des habitats groupés qui concernent plutôt des maisons en milieu rural, unies par une cour commune. Ce livre pratique cible particulièrement l’habitat en ville, et a pour ambition de donner les outils pour comprendre l’autopromotion et l’appliquer concrètement. En tant que lecteur, vous trouverez les informations nécessaires pour :

  • Comprendre pourquoi il peut être pertinent de réaliser un projet en autopromotion, et surtout
  • Expliquer comment on peut le faire.

L’auteur : Président d’Eco Quartier Strasbourg (ecoquartier-strasbourg.net) et ingénieur-urbaniste de profession, Bruno Parasote est également le porte parole/référent du collectif Eco Logis Strasbourg Neudorf. Il est le maître d’ouvrage du 1er bâtiment de France en autopromotion, intégrant pleinement le développement durable et une démarche participative.

Les Ecovillages

Laboratoires de modes de vie éco-responsables
Jonathan Dawson

Traduit de l’anglais par Emmanuelle BURR
Déjà fortement implanté aux États-Unis, en Allemagne ou encore en Écosse (notamment à Findhorn), les écovillages prolifèrent chaque jour un peu plus partout dans le monde.
Voici un des premiers ouvrages publiés en français décrivant l’histoire ainsi que l’énorme potentiel que représente ce mouvement des écovillages.
Ceux-ci incorporent une richesse d’idées radicales et des approches s’inspirant directement de Schumacher, Gandhi, des mouvements féministes et des mouvements d’enseignement alternatif.
Dans une période de pénuries et de crises multiples, ce livre examine les leçons que nous pouvons tirer d’ecovillages qui nous montrent comment vivre dans un monde plus écologique et durable.

Jonathan Dawson est un auteur fortement connu et reconnu pour ses nombreux travaux au sein de la communauté de Findhorn

Excellente introduction pour ceux qui souhaitent se lancer dans l’aventure de la création d’un écovillage.

Faire la ville autrement

La démocratie et la parole des habitants
Patrick Norynberg

2ème édition, revue et augmentée
Refusant l’image trop souvent négative des quartiers dits « sensibles », le livre montre qu’il est possible de faire la ville autrement à l’aide de nouveaux espaces de délibération.
Convaincu que les habitants sont capables de prendre en charge ce qui les concerne, l’auteur met en œuvre des méthodes dynamiques et formatrices où les habitants occupent une place centrale. Longtemps chef de projet « politique de la ville », passionné par l’exercice de la démocratie authentique, il est aussi militant de l’éducation populaire.
Groupes de parole pour améliorer l’environnement et la vie quotidienne, travail sur la mémoire pour accompagner les changements, enquêtes participatives, groupes de projet où les personnes ont l’initiative, démarches de développement pour prévenir les dégradations dans les cités et améliorer les relations sociales, Ateliers de l’Avenir sont autant d’outils où le développement local participatif prend tout son sens.
L’action publique doit se renouveler. Elle ne peut plus se limiter à offrir des services, mais consiste plutôt à coproduire les projets dont les habitants sont les auteurs.
Au travers d’exemples vécus, de témoignages, de paroles d’habitants et d’anecdotes, découvrez comment construire, au quotidien, une nouvelle citoyenneté et plus de démocratie participative.

Diplômé des Hautes Études en Pratiques Sociales, Patrick Norynberg intervient en formations sur la ville, la rénovation urbaine, le développement social et la démocratie locale. Il est aussi co-fondateur et vice-président de la régie de quartier du Blanc-Mesnil, entreprise associative d’insertion par l’économie sociale et solidaire et administrateur de Profession Banlieue, centre de ressources. Il est aujourd’hui Directeur Général Adjoint au Blanc Mesnil (93) chargé du développement social et territorial.

Le projet urbain participatif

Apprendre à faire la ville avec ses habitants
Philippe VERDIER

Préface de Jean-Pierre Gautry, Président de la Société Française des Urbanistes Élus locaux, militants associatifs, urbanistes, sociologues et intervenants sociaux, architectes, paysagistes, aménageurs et habitants… Tous, nous pensons être les maillons essentiels pour construire la ville, la comprendre, la faire vivre, l’embellir, la dessiner… Tous, nous avons un jour partagé l’intuition que l’amélioration de notre cadre de vie pouvait être le point de départ d’un mieux être, collectif comme individuel.
Les uns et les autres, nous éprouvons cruellement la difficulté d’une telle ambition : nos efforts se heurtent à l’incompréhension du grand public, à la frilosité de quelques élus ou à la persistance de problèmes sociaux lourds, trop lourds. Et pourtant, la ville, notre ville ne se fera pas sans nous !…
Pédagogique et accessible tout en faisant découvrir la complexité des faits et des enjeux, cet ouvrage propose à tous ceux qui s’intéressent à la préparation des projets urbains une double initiation, sociale et spatiale, et une boîte à outils complète pour comprendre ce qu’est la ville et la notion actuelle de projet urbain. Pas à pas, il nous emmène dans la complexité de la construction d’un îlot, d’un quartier, d’une Cité, sans jamais perdre le lecteur en chemin.
Au fil des pages et des étapes illustrées d’un projet urbain partagé, c’est aussi un point de vue critique qui apparaît sur les conditions de production de la ville, et l’ambition de refuser les facilités des recettes d’imageries urbaines marchandisées au profit d’une démarche de projet à la fois exigeante et proche des gens. Rarement urbanisme et sociologie se sont complétés avec autant de sens, dessinant au final une philosophie pratique d’action pour la ville, avec ses habitants, présents et à venir.

Philippe Verdier est urbaniste et sociologue. Il a travaillé sur de nombreux projets urbains, souvent dans des quartiers en difficulté. Il est salarié d’un atelier public d’urbanisme et d’architecture, et responsable d’un cabinet privé d’urbanisme à Orléans. Il a aussi initié des générations d’étudiants en urbanisme aux thématiques développées dans cet ouvrage

Concertation citoyenne en urbanisme

La méthode du Community Planning
Eléonore Hauptmann & Nick Wates

Comment améliorer sa ville ou son quartier ? Comment pouvons-nous les rendre plus pratiques, plus agréables, plus en harmonie avec le développement durable ? Ce guide est la version française d’un ouvrage anglais consacré au Community planning ou Participation dynamique. La méthode qu’il décrit a déjà une longue histoire aux Etats-Unis, en Allemagne, Chine, Ecosse, Grande Bretagne, Irlande, Islande et République Tchèque.
Dans tous ces pays, des professionnels, lassés des procédures classiques d´urbanisme, expérimentent des sessions intensives d’ateliers en vue de mobiliser le plus grand nombre de citoyens dans la démarche de projet.
Cette méthode du Community Planning rend les participants actifs dans le processus de projet et leur laisse exprimer leur créativité au contact des professionnels.
Elle repose sur un principe simple : chacun (habitant, élu, technicien ou tout autre acteur concerné) peut s’impliquer dans le processus, afin de mettre en commun ses idées et ses expériences et de participer collectivement à la conception du projet.
Cette pratique vaut d’être vécue et encouragée pour tout l’enrichissement mutuel qu’elle apporte, pour sa force de mise en mouvement des acteurs et sa finesse d’ajustement d’un projet dans un contexte local. C’est une aventure humaine des plus passionnantes que celle de rechercher le plus grand dénominateur commun de ce qui fondera le développement d´un territoire à léguer aux générations futures.
Tous deux passionnés par cette méthode stimulante, Eléonore Hauptmann & Nick Wate livrent un guide pratique qui intéressera tous ceux qui s´investissent pour développer une pratique originale des démarches participatives.

  • Pédagogique et motivant.
  • Fondé sur de multiples expériences de participation collective à la conception de projets.
  • Associe le savoir-faire de disciplines diverses : gestion, management des entreprises, psychologie et composition urbaine.
  • Allie interdisciplinarité et action partagée.
  • Nombreux schémas, tableaux de bord, affiches, illustrations, photos…
  • Indications très claires et précises des étapes à suivre.
  • Matériel pleinement adaptable à l’organisation d’évènements très différents.
  • Indique points essentiels et possibles difficultés. Propose des astuces pour un meilleur résultat.

Eléonore Hauptmann est urbaniste-environnementaliste, passionnée des processus de participation. Diplômée de l’université Louis Pasteur à Strasbourg (1989), elle s’intéresse d’abord aux projets urbains écologiques en Europe. En 1994 elle fait connaissance avec le community-planning et elle collabore depuis avec John Thompson & Partners à Londres. A partir de 2001, directrice de projets de Cité-Services (Groupe Suez), elle conduit diverses expériences de community-plannig en France.
Cette méthode a transformé sa réflexion pour un urbanisme plus humain et l’a guidée vers le renouvellement urbain dans lequel elle s’investit à La Communauté Urbaine du Grand Nancy.
Nick Wates est un spécialiste reconnu des processus de participation dans les domaines de l’urbanisme et l’architecture. Depuis 30 ans, il suit les développements des processus collaboratifs en tant qu’auteur, enseignant et praticien.
Il a développé un centre ressource virtuel à l’aide du site web www.communityplanning.net qui héberge son ouvrage le plus connu The Community Planning Handbook (Earthscan, 2000) et un autre plus ancien, Community Architecture (Penguin, 1987, avec Charles Knevitt). Il a expérimenté le weekend de Community Planning en 1985 et continue d’y participer. Il est le directeur général de Nick Wates Associates.

50 ans de démocratie locale

Comment la participation citoyenne s’est laissé endormir, pourquoi elle doit reprendre le combat
Adrien Roux
En co-édition avec l’ADELS
La notion de démocratie participative qui agite les débats les plus actuels ne date pas d’hier.
Les racines de ce mouvement sont multiples : chrétiens sociaux, libertaires, autogestionnaires, adeptes d’une nouvelle gestion publique locale ; les idéaux politiques portés par ces « fondateurs » sont évidemment très différents les uns et des autres et entrent souvent en conflits.Aujourd’hui, il convient de comprendre ces origines et ces cheminements pour se donner une chance de faire un bilan objectif de la démocratie locale et du « localisme »… Pour se positionner en connaissance de cause, et trouver enfin des pistes pour relancer ce mouvement à la recherche d’un second souffle.
Le présent ouvrage synthétise plus de deux ans de travaux, d’entretiens, de fouilles sur l’histoire et le sens de ce mouvement politique souvent méconnu, S’appuyant sur les nombreuses ressources mobilisées notamment lors de la commémoration des 50 ans de l’Association pour la démocratie et l’éducation locale et sociale (ADELS), think tank français sur les questions de démocratie locale et participative, l’auteur donne un sens totalement actuel à ce courant politique qui peine à faire comprendre son ambition, et relie ainsi, enfin, l’action locale et les problématiques globales.

Adrien Roux est diplômé de Sciences Po Grenoble. Il a été deux ans chargé d’études à l’Adels pour l’organisation du cinquantenaire de cette organisation. Il travaille actuellement à la diffusion et à la mise en pratique de méthodes d’organisation communautaire et de désobéissance civile, au niveau international et dans l’agglomération grenobloise.

Et encore beaucoup d’ouvrage à découvrir dans le catalogue 2014 À TÉLÉCHARGER ICI

Plus d’infos :
Editions Yves Michel
ym@yvesmichel.org
contact@yvesmichel.org
http://www.yvesmichel.org _

Mis à jour : vendredi 21 février 2014
La dynamo

· Lire les anciens numéros