Comment l’école ? Une invention du quotidien


  • Du 4 au 25 octobre 2012 - Marseille (13)

"Le nouveau gouvernement nous promet une « nouvelle école ». Lourde tâche, encore alourdie par les mesures héritées du précédent montré du doigt comme l’assassin de l’école publique : il a presque tué les RASED, supprimé postes et moyens, transformé les programmes en torchons de papier ….

Mais alors, c’était mieux avant ? Ça sera mieux après ? Et pour quoi, pour qui ?

Beaucoup n’ont pas attendu les changements de programmes et les gouvernements pour s’interroger, dénoncer, expérimenter et créer à leur échelle, une école qui leur semble plus vraie, plus épanouissante pour l’enfant et la société qu’elle construit.

Cette lutte ce passe autant dans les murs de l’éducation Nationale qu’à l’extérieur. C’est d’abord une recherche et un combat, parfois discret, riche de la diversité de ses acteurs. Elle agit pour l’enfant, dans une vision globale d’une société équilibrée.

Si nous avons voulu aborder l’École aujourd’hui, c’est bien pour comprendre, questionner et approfondir ensemble, au travers d’événements gratuits et accessibles à tous, celle qui accompagne nos enfants une grand partie de leur vie."

Programme du 4 au 25 octobre

A l’Equitable café
54 cours julien - 13006 Marseille
Ouvert le mardi, mercredi et jeudi 17:00-23:00
Vendredi 17:00- 00:00
Samedi 17:00-1:00

Table de presse assurée par la Librairie TRANSIT tout au long de la thématique

Jeudi 04/10 - 20h00 « Soirée autour des RASED »

Projection-Discussions Autour du Film « Un Parmi les autres » de Pierre de Nicola avec l’association AREN 13

Synopsis

Au sein de l’Education Nationale, des enseignants se sont spécialisés pour aider des enfants qui ne parviennent pas à être élève malgré leurs efforts. Ce sont les rééducateurs des RASED (Réseaux d’Aides Spécialisées aux Elèves en Difficulté). Leur approche très particulière emprunte d’autres voies pour permettre à ces enfants de trouver le chemin des apprentissages.

Le film suit trois rééducateurs dans leur travail, en Tarn- et- Garonne : Jean-Michel qui arrive d’une grande ville du Nord, Julie qui découvre le métier et Christiane qui va l’accompagner dans sa formation. Les séquences de rééducation avec les enfants entrent en résonance avec des témoignages de parents, d’enseignants, des éclairages de spécialistes.... Au-delà de la difficulté scolaire et de son dépassement, c’est de la réalité de l’école d’aujourd’hui dont il est question.

Vendredi 05/10 - 20h30 « En Sortant de l’école »
Conférence gesticulée de Pauline Christophe (SCOP Le Pavé)

« Toute petite, je voulais être “maîtresse d’école”.
Puis j’ai commencé le théâtre.
Comédienne.... Professeur des Ecoles...?
A un moment, il a fallu choisir.
En tant que militante, j’ai cru que ma place était à l’Education Nationale.
En fait, très vite, la désillusion s’empara de moi, pas à pas...
“Réalité du terrain”, comme on dit ?
“Perdre la vocation” ou au contraire l’avoir plus que jamais ?
Comment rester quand on n’y croit plus ?
Et comment défendre ce en quoi on croit ?
Je n’étais pas à ma place dans ce système-là.
Après cinq ans d’enseignement, et accablée par les nouvelles _ réformes, je me suis mise en disponibilité.
Mais je n’avais pas dit mon dernier mot.
Sortir de l’école pour mieux pouvoir y revenir ?
Mais pour quelle Ecole ? »

Mercredi 10/10 - 20h30 « C’est Qui Qui veut lire ? »
Création original/Théâtrale/Pédagogique/Participative.
Avec la compagnie « l’Agonie du Palmier »

Soirée autour de l’apprentissage de la lecture.

Entre les coures de recréation, les années passent les méthodes changent. D’année en année, de 1960 à nos jours, de Boscher à la Méthode Mixte, de la plume au stylo, du bois brut au contreplaqué et des culottes courtes au basquet scratch, nous vous proposons 60 ans en 60 min pour revivre ou découvrir les bancs d’école et l’apprentissage de la lecture.

Vendredi 12/10 - 19h30 La "refondation", c’est quoi ?
Échange avec Pierre Frackowiak

Soirée retransmise en direct et rediffusée sur internet [1]

Pierre Frackowiak, ancien inspecteur de l’Éducation Nationale, auteur  [2], administrateur de la Ligue de l’Enseignement, viendra dialoguer avec nous. Connu pour son engagement pour une "vraie" refondation" de notre système scolaire qui ose affronter les archaïsmes et conservatismes et ayant pris part, de manière constructive mais critique à la grande concertation voulue par V. Peillon, il répondra sans tabou à toutes les questions qui font débat. Vous pouvez d’ores et déjà nous transmettre par écrit les points que vous souhaiteriez voir débattus en priorité à cette adresse : loic@equitablecafe.org

Mardi 16/10 - 19h30 « Initiatives / Alternatives Locales »
Projection-rencontre avec des acteurs locaux de l’éducation

Quel est le champ des possibles dans nos écoles ? Sans coller l’étiquette « pédagogie alternative » sur leur front, des instituteurs, institutrices, directeurs d’établissement réinventent au quotidien leurs écoles, travaillant chaque jour pour que l’épanouissement, le plaisir et le savoir s’entremêlent. Entre classe orchestre et animation nature nous découvrirons des initiatives locales appliquées au quotidien dans différents établissements et pourront échanger avec leur protagoniste. Enseignants, directeur, inspecteur, inventeur vous êtes largement invités à nourrir cette soirée de vos savoirs, vos pratiques car échanger c’est avancer !

Portraits vidéos, réalisés pour cette rencontre en partenariat avec l’association « Com’Ethique »

Mercredi 17/10

15h00 - 18h00 Après Midi Jeux coopératifs de 3 à 103 ans
Avec l’association « Envies Enjeux »

Notre société enseigne aux enfants et aux adultes les valeurs de la compétition : « réussir », « être le / la meilleur-e ». A l’école, ce que l’on qualifie « d’apprentissages fondamentaux » concerne la lecture, l’écriture et le calcul. La question des relations à soi et aux autres n’est abordée que lorsque celle-ci pose problème. Et souvent, nous devons nous dépatouiller avec des images construites d’après notre vécu et le regard des autres sur « ce qu’il faudrait faire » ou « ne pas faire ». Entre autoritarisme et permissivité, nous cherchons à faire « au mieux », mais la coopération est très peu expérimentée... EnVies EnJeux propose d’aborder ces apprentissages de manière préventive et ludique, car l’apprentissage en est favorisé. Nos objectifs sont de créer des espaces de partage de vécu et d’expérimentation de pratiques & de permettre à chacun-e d’acquérir les outils de la coopération.

19h30 - 20h00 « Quand l’éducation populaire rencontre l’éducation nationale ! »
Avec L’AFEV, LES Petits Débrouillards, La Cité maison de théâtre, le CUCS Marseille, la CPE du collège Elsa Triolet.

Aujourd’hui, pour s’insérer dans la société de la connaissance, les savoirs académiques dispensés par l’école ne suffisent plus. La mobilité, les capacités à communiquer, à se projeter dans un parcours, la maîtrise des TIC... sont autant de compétences transversales qu’il faut développer. Pour l’école, il est donc maintenant question de trouver d’autres moyens pour amener ses élèves à s’épanouir et à donner du sens à leur scolarité.

Les associations d’éducation populaire proposent de plus en plus d’activités en lien avec la scolarité, qui peuvent permettre aux enfants et jeunes de développer leur l’appétence et donner du sens à leurs apprentissages. Le théâtre de la Cité propose des ateliers d’écriture autour de la mise en scène théâtrale, les petits débrouillards offrent l’opportunité à des jeunes de découvrir les sciences et le développement durable à travers des ateliers pratiques, l’Afev anime des sorties en lien avec des équipes éducatives autour de la mobilité et de la découverte de son territoire, etc.

Il est donc maintenant intéressant de se pencher sur la question : "Comment l’éducation populaire et l’éducation nationale peuvent-elles travailler ensemble dans un objectif commun ?" Avec une « Mise en Jambe » coopérative par l’association Envies Enjeux.

Vendredi 19/10 – 20h00 - L’Ecole d’une société « Du scolaire au vivant »
Projection-Discussion

Soirée retransmise en direct et rediffusée sur internet [3]

Autour d’extraits de documentaires vidéo et audio de différentes pédagogies, parcours scolaires ou non d’ailleurs ... L’éducation doit elle être scolaire ? Si oui, sous quelle forme ? Quelle place parentale, professionnel ? Peut-on imaginer une organisation sociale permettant une éducation déscolarisée ?

Mardi 23/10 : « Ré-enseigner l’histoire-Géo »
Rencontre avec Philippe Olivera et Jacques Vialles

Philippe Olivera est historien, professeur d’histoire-géographie et membre du Collectif « Aggiornamento » [4] et Jacques Vialles, Instituteur, membre de l’association ACT (Approches Cultures et Territoires) et fondateur avec ses élèves du « Canard de l’Estaque ».

Mercredi 24/10 - 20h00 « Quoi de neuf ? »
Pourquoi faire philosopher nos enfants ? Avec Marie Agostini

Cette soirée propose de vous impliqué dans une séance de philosophie comme en Primaire pour comprendre et questionné l’idée de l’expression philosophique dès le plus jeune âge avec Marie Agostini, maitre de conférences, formatrice à l’IUFM, et auteure. (http://www.mariedemarseille.com)

Suivie de la projection : « Ce n’est qu’un début ». De Jean-Pierre Pozzi et Pierre Barougier

« Ils s’appellent Azouaou, Abderhamène, Louise, Shana, Kyria ou Yanis, ils ont entre 3 ans et 4 ans quand ils commencent à discuter librement et tous ensemble de l’amour, la liberté, l’autorité, la différence, l’intelligence... Durant leurs premières années de maternelle, ces enfants, élèves à l’école d’application Jacques Prévert de Le Mée-sur-Seine, dans une ZEP de Seine-et-Marne, ont expérimenté avec leur maîtresse, Pascaline, la mise en place d’un atelier à visée philosophique.

Plusieurs fois par mois, assis en cercle autour d’une bougie allumée par Pascaline, ils apprennent à s’exprimer, s’écouter, se connaître et se reconnaître tout en réfléchissant à des sujets normalement abordés dans le système scolaire français en classe de... terminale. Il n’y a plus de bon ou de mauvais élève lors de ces moments privilégiés : juste de tout jeunes enfants capables de penser par eux-mêmes avec leurs mots à eux, pleins de spontanéité, de bon sens et de poésie. Et qui font déjà preuve, parfois, d’un incroyable esprit citoyen. »

Jeudi 25/10 - 20h00 « ATD QUART MONDE rend sa copie sur l’École à M. Peillon »
Avec l’association ATD Quart Monde France

« L’école est devenue un amplificateur d’inégalités. Les rapports (PISA, CESE...) qui se succèdent ont démontré que les enfants des familles les plus défavorisées souffrent de parcours scolaires douloureux liés à la précarité, au mal-logement, à la stigmatisation... Pourtant leurs parents mettent beaucoup d’espoir dans l’École pour « que [leurs] enfants ne vivent pas ce [qu’ils] ont vécu. »

C’est pourquoi ATD Quart Monde a souhaité contribuer au contenu de la loi d’orientation et de programmation sur l’École. Il s’est appuyé sur l’expérience et le savoir sur l’École de ceux qui en sont les plus exclus : les parents, jeunes et enfants qui vivent dans la grande pauvreté, tout en les confrontant avec ceux des autres acteurs de l’École dans des projets pilotes menés pendant plusieurs années et dans un travail commun à douze organisations.

Principe de base : École doit avoir pour objectif la réussite de tous, ce qui n’est possible qu’avec la participation de tous, dont évidemment les plus pauvres de notre société, dans un dialogue entre tous les acteurs de l’École.

Quelle école pour quelle société ? Réussir l’école avec les familles en situation de précarité, livre politique, reprend l’essentiel du travail de réflexion mené par ATD Quart Monde avec les familles vivant dans la grande pauvreté et de nombreux partenaires mentionnés ci-dessous. État des lieux et propositions innovantes seront au cœur de cet ouvrage édité par Chronique sociale et les Éditions Quart Monde. »

Téléchargez la présentation de la thématique et le programme en PDF

PDF - 23.9 ko
PDF - 135.4 ko

[1] Vidéo réalisée par l’association Fokus 21 et diffusée sur : http://www.livestream.com/lateledup...

[2] son dernier livre L’école, en rire, en pleurer, en rêver vient de paraître aux éditions de la Chronique Sociale.

[3] Vidéo réalisée par l’association Fokus 21 et diffusée sur : http://www.livestream.com/lateledup...

[4] Ce carnet a pour objet de proposer une réflexion et des propositions dans l’optique d’un renouvellement de l’enseignement de l’histoire et de la géographie scolaires et universitaires. Il réunit une équipe d’enseignants et de chercheurs de différentes disciplines et degré d’enseignement qui souhaitent tout à la fois organiser une veille en ce domaine et construire un espace de discussions et de propositions à destination de la communauté éducative et du grand public. Il s’agira de discuter aussi bien des questions de programmes, de pratiques, d’épistémologie des deux disciplines, en confrontant des travaux scientifiques, des analyses et des témoignages. L’un des objectifs principaux est de permettre à la fois une prise de parole par les acteurs du terrain, et de devenir un lieu d’interpellation de la société et des institutions.

Mis à jour : lundi 22 octobre 2012
La dynamo

· Lire les anciens numéros