Mars 2011

Appel à contributions : Rencontres Urbanisme participatif et créatif


Dans le cadre de ses prochaines rencontres, le réseau RELIER vous invite à leur présenter vos expériences et vos savoir-faire pouvant faire l’objet d’un témoignage dans l’un des ateliers thématiques, d’une animation pour les ateliers pratiques ou d’une intervention publique en soirée le 16 ou 17 juin.

N’hésitez pas à leur présenter en quelques lignes ou à l’aide de documents existants :

  • des actions que vous avez pu mener qui ferait sens pour éclairer les débats de telle ou telle table ronde.
  • des expositions, ouvrages, films, spectacles pouvant être mis en valeur dans un espace de documentation ou lors de la soirée festive.
  • des méthodes d’animations, de sensibilisation, etc. pouvant faire l’objet d’un atelier pratique.

Nous publions ci-dessous le déroulé et les contenus envisagés pour ces rencontres.

Rencontres Habitat rural de Relier :"Urbanisme participatif et créatif" Du 16 au 17 juin 2011 à Busséol (63) Co-organisées par PIXEL, De l’aire et RELIER

Déroulé des rencontres

Jeudi 16 juin 2011

  • 9h00-10h30 / accueil convivial et rencontres informelles
  • 10h30-12h30 / plénière d’introduction : le sens du vivre en cité, les particularités d’un urbanisme rural et les pratiques décalées de l’urbanisme.
  • 12h30-14h00 / pause déjeuner
  • 14h00-16h30 /ateliers - tables rondes
  • 17h00-19h00 / ateliers pratiques
  • 19h00 /repas et soirée festive

Vendredi 17 juin 2001

  • 9h30-12h30 / poursuite des ateliers / tables rondes
  • 12h30-14h00 / pause déjeuner
  • 14h00-16h30 / plénière de conclusion

L’objet des rencontres

Les rencontres de RELIER sont un moment de confrontation de pratiques, une occasion de découvrir d’autres acteurs du monde rural. Cette édition a été initiée par Relier, De l’aire et Pixel, association récemment implantée à Busséol qui travaille depuis longtemps à la sensibilisation à l’architecture et à l’urbanisme en articulation avec le champ artistique.

Elles permettront de mener des échanges de méthodes et de pratiques entre plusieurs démarches alternatives de programmation de projets d’habitat, d’urbanisme et d’architecture en croisant les regards des différents acteurs (urbaniste, architecte, sociologue, artiste, animateur, médiateur culturel, etc).

C’est l’occasion pour chacun de présenter, dans un cadre convivial, son expérience, ses réussites, mais aussi ses difficultés dans la mise en œuvre des projets, afin d’en tirer les enseignements et de faciliter l’émergence d’initiatives innovantes et adaptées à la diversité des territoires.

Les participants aux tables rondes sont toutes et tous des témoins potentiels, les témoignages mobilisés en amont sont là pour donner une introduction concrète aux débats. Les interventions sont donc courtes, de l’ordre d’une vingtaine de minutes grand maximum, et illustrées de documents à faire circuler mais pas de projection diapo. Problématique générale

Longtemps développées en milieu urbain, notamment dans le cadre des politiques de la ville, les actions créatives et participatives en matière d’urbanisme sont aujourd’hui expérimentées par de nombreux territoires et acteurs ruraux et périurbains.

Ces démarches originales s’inscrivent dans le contexte de campagnes qui se mobilisent à des degrés divers pour accueillir de nouveaux habitants et maintenir une activité locale. Ces changements démographiques, associés à de profondes mutations des sociétés rurales (perte du lien à la terre comme base économique, perte de vitalité du bourg, pression urbaine, etc), entraînent en effet de nombreux questionnements sur l’urbanisation et le lien social dans les territoires ruraux.

Intégrant le principe d’une gouvernance partagée et participative, de nombreuses collectivités mettent en œuvre des projets d’habitat et d’aménagement sollicitant les habitants. Plans Locaux d’Urbanisme intégrant une forte démarche de concertation, projets d’éco-hameaux co-construits, nombreux sont les exemples où des médiations sociales et parfois culturelles sont mises en place pour des territoires vivants et créatifs.

Les tables-rondes

  • Echelles spatiales et territoires

Quels liens entre les différents territoires ruraux et urbains : Concurrence, complémentarité, attractivité ? Quels enjeux urbanistiques sont-ils induits par la spécificité agricole et paysagère des espaces ruraux ? A quelles échelles spatiales les projets urbains et les différentes formes de participation sont-ils possibles ? Quels dispositifs et espaces de travail mettre en œuvre dans des projets urbains participatifs ? Les territoires ruraux peuvent-ils être des champs d’expérimentation ?

  • La question de la temporalité 

Temps du projet, temps de la participation, temps de l’action artistique, temps politique : comment ces différents temps s’articulent-ils et comment leur donner les moyens d’exister ? Bénévolat, temps de travail et engagement citoyen dans les démarches participatives. Comment aménager la coexistence des différentes échelles et contraintes de temps ?

  • Le rapport au politique

Quels espaces de démocratie ? Comment proposer / permettre de nouveaux modes de vivre ensemble par et dans l’espace public ? En quoi l’urbanisme est-il un geste politique ? Quels sont les apports et les limites d’un projet urbain, d’une démarche participative ?

  • Les ingrédients et l’ingénierie du projet urbain

Quels sont les outils et les méthodes permettant de favoriser l’articulation des différents acteurs ? Comment prendre en compte l’avis des experts et des habitants sans les sacraliser ? Quels accompagnements possibles ? Urbanistes, sociologues, artistes, animateurs ? Quels financements ? Comment éviter les recettes toutes faites ?

  • Former / se former

Citoyens, élus et professionnels : comment développer une culture commune ? de l’espace ? de la participation ? La sensibilisation à l’architecture et à l’urbanisme, un premier jalon ? Un outil du retour critique ? Education populaire, approches sensibles, expertises techniques : quelles formations ? Pour qui ? Pour quoi ?

Date limite de proposition : 15 mars 2011 par mail à Raphaël Jourjon – chargé de mission RELIER
rjourjon@reseau-relier.org – 05 65 49 58 67

Mis à jour : mardi 1er mars 2011
La dynamo

· Lire les anciens numéros