Décembre 2011
Fédération de la Ligue de l’enseignement des Hautes-Alpes - 05

Animateur-trice du secteur éducation


Dans le cadre du projet d’intervention de la Fédération ADELHA, et sous l’autorité du délégué général, l’animateur(trice) aura pour principales missions :

1. L’animation de l’atelier relais des Hautes-Alpes (rattaché au collège Mauzan de Gap)

2. L’animation d’actions éducatives (animation du Bassin Gapençais REAAP par exemple)

Atelier relais...

1. Dans le cadre de la convention nationale avec le ministère de l’éducation nationale, ADELHA accompagne, en partenariat avec l’Inspection Académique, la Ville de Gap et les collèges des Hautes-Alpes dans la mise en place d’un atelier relais.

Ce dispositif de prévention des risques de décrochage scolaire propose une prise en charge sur le temps scolaire, en accompagnement individualisé dans les collèges, ou par module de 6 à 8 semaines, en et hors des murs des collèges, d’un groupe de 8 à 12 jeunes scolarisés.

L’animateur(trice) référent(e) aura pour principales missions :

  • Contribuer, dès sa prise de fonction, en collaboration avec l’enseignante référente et l’éducatrice du dispositif, à l’élaboration du projet annuel pédagogique et éducatif global de l’atelier relais dont il/elle coordonne, avec l’ensemble de l’équipe, la mise en œuvre.
  • Participation aux temps de régulation hebdomadaire avec l’ensemble de l’équipe de pilotage de l’atelier, à la commission départementale d’admission et au comité de pilotage.
  • Communication et présentation auprès de l’ensemble des établissements et des partenaires de ce projet.
  • En préalable à l’accueil des nouveaux élèves : rencontre des élèves susceptibles de bénéficier d’une prise en charge par le dispositif, de leurs parents, des équipes éducatives (professeur principal, conseiller principal d’éducation, assistant de service social, conseiller d’orientation-psychologue…), des travailleurs sociaux et autres partenaires concernés par chaque situation de décrochage.

Deux modalités d’intervention :

a)

  • Accompagnement personnalisé, au sein des établissements scolaires, des jeunes de moins de 16 ans en risque de décrochage : travail en lien avec les cellules de veille de l’établissement et de l’observatoire de prévention des ruptures scolaire.
  • Contribution, avec le reste de l’équipe d’intervenants, à la définition de l’accompagnement (objectifs, modalités d’alternance et du suivi).
  • Rôle de conseiller technique auprès des équipes éducatives au sein des collèges dans le cadre de la prise en charge des élèves en situation de décrochage.

b)

  • Pour les élèves en risque élevé de rupture scolaire et relevant, après examen de la commission départementale d’admission, de l’atelier relais : co-animation des sessions
  • Construction en amont de la session avec chaque élève et sa famille, et l’ensemble des partenaires internes au dispositif et externes (professeur référent, COP, CPE…) un projet pédagogique et éducatif individualisé précisant les objectifs, les contenus et les modalités de la mise en œuvre de la formation envisagée au sein de l’atelier, ainsi que les conditions de réintégration scolaire du jeune.
  • Dès le démarrage du dispositif, création de contacts avec les acteurs du champ socioculturel local
  • Mise en place et suivi d’actions spécifiques (sorties éducatives, animations culturelles, sportives, …) sur les temps scolaires et périscolaires, sur la base des partenariats créés avec les acteurs rencontrés
  • Co-animation des temps d’activités des jeunes en partenariat avec l’enseignant
  • Suivi individualisé quotidien des jeunes, en lien avec des professionnels du secteur médico-social (des collèges concernés et du secteur)
  • Bilan régulier avec les équipes éducatives des collèges
  • Participation aux temps de régulation hebdomadaire avec l’ensemble de l’équipe de pilotage de l’atelier relais
  • Accompagnement des jeunes dans leurs rencontres avec leurs référents sur leurs établissements d’origine pendant le temps de leur prise en charge
  • Accompagnement de leur retour au collège et suivi des jeunes en partenariat avec les équipes éducatives pendant un an après leur sortie de l’atelier.

Contribution aux enquêtes ministérielles et académiques sur le suivi des jeunes et à l’évaluation annuelle du bilan quantitatif et qualitatif de la mise en œuvre du projet de l’atelier relais.

Actions éducatives...

2. Dans le cadre du projet de la Fédération ADELHA, un certain nombre d’actions visant à faire valoir les principes de co-éducation (famille, école, animation) et de lutte contre les discriminations doivent être initiées ou pérennisées.

  • Animation REAAP, Bassin de Gap (Constitution et entretien de réseau par la mise en place de temps d’échange de pratique et de réunions d’acteurs)
  • Animation formation accueil public en difficulté
  • Action « Les cartes de la fraternité »

Compétences attendues

  • Suivi éducatif d’adolescents en difficulté scolaire et/ou sociale
  • Disponibilité et écoute dans le cadre du suivi du jeune et de la famille
  • Conduite de réunion
  • Capacités de travail en équipe pluri-professionnelle, qualités relationnelles et d’écoute
  • Capacité d’organisation de temps d’activité (aspects pédagogiques et réglementaires)
  • Maitrise des valeurs et des méthodes de l’éducation populaire
  • Bonne connaissance du milieu scolaire
  • Connaissance et utilisation des TIC
  • Une compétence spécifique à initier des projets et à évaluer les actions sera particulièrement appréciée.

Expérience et qualification :

  • Bac + 2 minimum, avec une expérience de la prise en charge de publics adolescents en difficulté scolaire et sociale.
  • Détention d’un DEFA ou équivalent souhaité.

Conditions de l’emploi :

  • Permis B
  • Contrat à durée indéterminée
  • A partir de janvier 2012
  • Salarié au groupe 5 de la convention de l’animation, indice 300 soit 1749 € brut mensuel.

Contact :
Candidature à : M le Président d’ADELHA
2 Av Lesdiguières
05000 Gap

Mis à jour : mardi 6 décembre 2011
La dynamo

· Lire les anciens numéros