Mars 2009

Akha Biladjo


Rencontre avec Anouck Lepla, porteuse du projet, ou la créativité comme modèle de développement. « Small is beautiful »

Akha Biladjo Akha Biladjo

Qu’est-ce qu’Akha Biladjo ?
C’est une association travaillant avec 60 femmes d’un village Akha, une ethnie minoritaire au Nord du Laos. L’ambition est de promouvoir et faire reconnaître la créativité, en pleine éclosion, un peu naïve mais sans tabou, des femmes Akha ainsi que leur savoir faire en matière de tissage et de broderie.

Comment est né le projet ?
Au départ il y a Cécile qui se retrouve en 2000 dans cette Région du Laos ; elle y suit son mari pour une mission de 6 ans. Elle donnait la classe à ses enfants en leur faisant faire des dessins. Jusqu’au jour ou l’une des femmes Akha est venue un matin, apportant un doudou avec la même forme que le dessin de chat enfantin. C’était la première poupée Akha Biladjo.

Ensuite ?
Cécile a travaillé pendant 4 années avec sa nounou pour organiser un Atelier avec Madame Nang Tang de Boun Neua (qui a fait un micro crédit de 100€) et une petite production de poupées décoratives mais aussi des porte-bébés, des mobiles, de la décoration murale, des tours de lits, des housses de coussin et des vêtements d’été. Aujourd’hui on compte plus de 100 modèles différents.

Comment d’organise la production ?
Les modèles sont proposés par Anouck et Cécile. L’Atelier de Boun Neua achète les tissus de qualité sur le marché local, chinois le plus souvent et très colorés et répartit la production entre les femmes du village. Les broderies et les décorations des objets sont laissées à l’initiative des femmes. Chaque objet est l’unique fruit de la créativité des femmes Akha. L’idée est de ne pas créer de jalousie entre les femmes. L’Atelier dispose aujourd’hui d’un bon fond de roulement et même une boutique sur place. La broderie est une activité complémentaire pour les femmes en complément des activités agricoles. Nous ne voulons pas bousculer les modes de vie et la culture de ces « petits producteurs ».

Et la distribution ?
L’association Akha Biladjo a été crée en France en 2005 pour distribuer les produits en France et en Europe. Mais aujourd’hui la grande fierté est que nous sommes passés d’une distribution 70% en Europe et 30% sur le marché local (principalement dans les villes touristiques) à l’inverse.

Les projets à venir ?
Travailler sur de nouveaux modèles, très bestioles ainsi que la sortie d’un livre sur la couleur.

Où peut-on retrouver les produits d’Akha Biladjo ?
Sur internet (http://www.eco-sapiens.com) et dans une vingtaine de boutiques en France, on peut citer en Paca :
- Boutique Lou Bess : 34 rue du Baignoir 13001 Marseille
- Pangea le comptoir des peuples : 1, Rue de l’Abbaye 13007 Marseille
- Ti Sa Ouni : 31 rue des 3 rois, 13006 Marseille
- La Fée Follette : 3 allée Estienne d’Orves 83110 Sanary-sur-Mer
- Au Cœur de la lune 26 : Rue Granet 13100 Aix en Provence,
- Atelier des jouets 7 : Rue Jules Gilly 06300 Nice.

Akha Biladjo
06 45 78 07 85 http://akhabiladjo.canalblog.com/

Mis à jour : mercredi 16 décembre 2009
La dynamo

· Lire les anciens numéros