Les cafés projet du Piles

Activités économiques et statut associatif : enjeux, limites et perspectives

Café projets organisé par le Piles de Marseille et BAbalex, en partenariat avec l’Urscop et l’Apeas mardi 1er octobre 16h-19h à l’Equitable Café, 54 cours Julien à Marseille

  • Mardi 1er octobre 2013 16:00-19:00 - Equitable Café - Marseille (13)

« L’économie solidaire apporte des réponses sociétales à une échelle locale, privilégie des intérêts collectifs et non privés. Elle met en avant le sens de son action avec toutes ses utopies, dans une recherche de pragmatisme économique. Elle doit mobiliser des moyens, à la hauteur de ses ambitions, et donc générer des ressources pour couvrir ses dépenses, bref trouver un équilibre économique adéquat et solide.

Les associations sont tenues à une lucrativité limitée mais cela ne signifie pas qu’il est impossible de développer des activités économiques et de faire des bénéfices. Tous les projets d’économie solidaire peuvent, et même ont à générer des excédents. Ce qui interroge, c’est la finalité des profits qui ne doivent pas servir des sociétés de capitaux mais des entreprises de personnes, afin d’assurer la pérennité de la structure et le développement de nouvelles activités. »1

A une époque de raréfaction des financements publics et d’injonction à l’auto-financement, de plus en plus de structure envisagent la vente de biens et services comme une solution pour viser une certaine autonomie financière, équilibrer des budgets, voire même « changer d’échelle »...

Mais développer des activités économiques n’est pas sans incidences sur le projet collectif fondateur et l’organisation opérationnelle, comptable, juridique et fiscale. L’augmentation de la part des ressources marchandes génère de fait des évolutions à anticiper dès l’émergence du projet.

C’est pour toutes ces raisons que le Piles de Marseille et BAbalex vous invitent à (re)poser les questions du sens de l’économique et de la cohérence entre les activités développées, lors de ce café projet organisé en partenariat avec l’Urscop et l’Apeas et construit autour de trois témoignages :

  • l’association Envisages qui porte l’Equitable Café et qui a fait le choix de la fiscalisation
  • Libres à vous qui a choisi de faire évoluer son statut juridique de l’association vers la scop pour être en cohérence avec son activité et son mode de gouvernance
  • l’association Solaris et la scop DCA qui portent le projet Vidéodrome 2.

L’intention de ce café projet est de mettre en lumière :

  • les risques : en abordant les questions de cadre juridique, de fiscalité, de gouvernance, de responsabilités...
  • les possibilités : fiscalisation, sectorisation, filialisation, transformation ou création en coopérative..

Entrée libre et gratuite.
Pour toute consommation, vous êtes invités à adhérer à l’association Envisages à prix libre, à partir de 1€.

Pour toutes questions et inscriptions :
Amanda Morbelli, animatrice du Piles de Marseille : marseille@pilespaca.org , 04 91 99 02 40

Mis à jour : jeudi 26 septembre 2013
La dynamo

· Lire les anciens numéros