Acteurs de la Transition en PACA

C’est quoi être un acteur de la transition en PACA ? Terre de Liens, Enercoop, Bioconsommacteurs, le réseau des Ressourcerie, les Colibris répondent à cette question et nous disent l’intérêt de voir émerger un collectif régional.

Nous avons posé 3 questions à plusieurs acteurs qui agissent au quotidien pour la transition dans notre région.

C’est quoi pour vous la Transition ?

Terre de Liens Paca - Pierre Fabre, président
La Transition, c’est aboutir à un système qui soit résilient pour les territoires. C’est construire des outils pour créer une nouvelle réalité, un système qui puisse prendre en charge les chocs (pétroliers, déplacements de populations...). C’est développer des outils, des connaissances qui vont donner aux territoires cette capacité de résilience.

Réseau des Ressourceries - Cyrille Berge, coordinateur
La transition n’est pas un terme qu’on emploie au quotidien dans notre activité. Toujours est-il qu’on peut faire un constat : la vie sur terre s’est développée sur des cycles mais notre mode de consommation, lui, fonctionne sur un schéma linéaire. La transition a commencé avec le recyclage qui n’est rien d’autre que ce que faisaient nos ancêtres. Les ressourceries, parce qu’elles veulent remettre du cycle dans un système complètement linéaire à travers le recyclage, le compostage, les circuits-courts, s’inscrivent dans ce que vous appelez la transition.

ATTAC - Joël Martine
Attac ne se contente pas de dénoncer la dictature de la finance et la complicité des institutions politiques. Elle agit pour l’intervention démocratique des citoyens tant au niveau des décisions gouvernementales et internationales, qu’au niveau de la vie économique et sociale la plus concrète. C’est en construisant cette intervention citoyenne que l’on peut sortir de la crise multiforme dans laquelle s’enfoncent nos sociétés. Les résistances et les pratiques alternatives forment déjà tout un archipel qui dessine les esquisses d’un autre monde, solidaire, écologiquement soutenable, pacifique...

Bio Consom’acteurs - Bernard Astruc, président
Pour nous, la transition correspond à une démarche de société qui s’appuie sur le pic pétrolier (c’est-à-dire la décroissance programmée de l’énergie fossile pétrole). Cela déclenchera inévitablement une période de transition. Il est donc nécessaire qu’on se transforme et mieux vaut de gré que de force. Anticipons-le le plus possible !

Les Colibris - collectif de Marseille
La Transition pour les Colibris, c’est le processus qui stimule le changement de comportements des citoyens, permettant de transformer la société, en faisant ensemble et nourri par des valeurs communes de solidarité, d’entraide, de coopération, d’autonomie et de bienveillance.

Enercoop PACA - Jérôme Lelong, salarié de la SCIC
La Transition citoyenne devient nécessaire et urgente pour trouver des solutions à des problèmes que rencontrent la société : finance et profit comme unique but recherché ne constituent pas un modèle soutenable. Des signaux devraient alerter le plus grand nombre : crise économique, réchauffement climatique, épuisement des ressources.... La Transition, c’est penser à un modèle plus juste et plus écologique.

Comment agissez-vous au quotidien pour la Transition ?

Terre de Liens Paca - Pierre Fabre, président
Pour arriver à la résilience, c’est la possibilité de donner aux citoyens, aux acteurs quotidiens des territoires, des outils. Terre de Liens permet une maîtrise foncière portée par les citoyens. Le foncier agricole se dirige alors vers une forme de bien commun. Tout un chacun peut apporter sa contribution. Terre de liens fait appel à l’épargne citoyenne. Seuls les citoyens pourront être les acteurs de ce changement.

Réseau des Ressourceries - Cyrille Berge, coordinateur
S’il y a encore du chemin, les choses avancent doucement sur la question des déchets. Aujourd’hui, on parle moins de gestion des déchets que de prévention des déchets : comment on réduit la quantité et comment on recycle. C’est déjà un pas en avant, mais malgré ça, la quantité de déchets continuent de croître.
Les ressourceries fonctionnent en circuits courts, elles remettent du cycle dans un système qui consiste à produire-consommer-jeter. On touche aussi du public, on sensibilise, on accompagne les changements de comportements. La transition est probablement avant tout un changement individuel qui pousse les hommes à être cohérents dans leurs actes, c’est le cœur du travail des ressourceries...

ATTAC - Joël Martine
Attac est elle-même une alliance de plusieurs structures (journaux, syndicats, associations, etc.). Et c’est aussi une association de citoyens avec des comités locaux. Dans le mouvement pour la transition, Attac peut aider à la synergie entre des cultures différentes, à la mobilisation citoyenne autour des initiatives novatrices. Par exemple en préparant ensemble une fête des Alternatives dans les Bouches-du-Rhône.

Bio Consom’acteurs - Bernard Astruc, président
Les changements qui nous attendent sont de plusieurs ordres : éthiques, environnementaux, économiques, agro-alimentaires... Pour nous, ce dernier sujet est fondamental car il répond à un besoin primaire de l’homme. Il est temps de revenir à une agriculture respectueuse des cycles naturels de fertilité, à une agriculture biologique. Mais tout cela s’accompagne des changements dans nos modes de consommation. On mange trop et mal, il va falloir manger moins et mieux. Tout ça passe par l’éducation. En militant pour cette autre agriculture, on agit sur l’environnement, la biodiversité, l’objectif étant d’atteindre l’autonomie alimentaire. Sur le plan social, faire revivre les zones rurales, c’est créer des emplois durables et plus valorisants.

Les Colibris - collectif de Marseille
Les Colibris c’est avant tout un mouvement citoyen, ils agissent pour favoriser le lien et renforcer les actions, des différentes initiatives spécifiques de transition (transition énergétique, écologique, sociale et humaine). Les Colibris choisissent de vivre la transition que les initiatives proposent, en passant à l’action, en changeant de comportements aux niveaux individuels/collectifs, local et national. De plus, Les Colibris rendent visible leur démarche : NOUS le faisons car c’est POSSIBLE ! Tout existe AUJOURD’HUI  : énergie, écologie, agriculture, production, consommation, éducation, santé, démocratie.

Enercoop PACA - Jérôme Lelong, salarié de la SCIC
Enercoop propose une alternative par la réappropriation citoyenne des questions énergétiques à travers un modèle coopératif sans but lucratif et un fonctionnement démocratique, une offre d’énergie 100% renouvelable et la promotion de la transition énergétique dans le sens noble du terme tel que défini par Négawatt (sobriété, efficacité énergétique pour diminuer nos besoins et consommations et développement des énergies renouvelables).

Que peut-on attendre d’un collectif de la Transition en PACA ?

Terre de Liens Paca - Pierre Fabre, président
Un collectif est intéressant par le fait que chaque citoyen a un savoir dans un domaine particulier. A Terre de Liens, on s’intéresse à la problématique agricole, d’autres s’intéressent aux questions énergétiques, d’autres encore à la finance ou à l’habitat... Tous ces gens doivent être en capacité d’échanger pour développer des outils cohérents entre eux. C’est cette cohérence qui nous permettra d’être véritablement résilient.

Réseau des Ressourceries - Cyrille Berge, coordinateur
Être en lien avec d’autres acteurs sur d’autres thématiques, peser pour faire passer des messages ou faire pression sur les politiques, pourquoi pas. Il manque un relais dans nos messages, l’intérêt c’est de se montrer et de vulgariser pour toucher plus de monde. Un collectif de plus pour faire de l’entre-soi, ce n’est pas utile mais s’il permet de rassembler des cultures différentes et que ça permette de mieux se comprendre les uns les autres, on fonce !

ATTAC - Joël Martine
Le Collectif pour une Transition Citoyenne n’est pas une simple déclaration d’intentions au niveau national. L’enjeu, c’est que par la coopération d’acteurs aux expériences différentes l’archipel des alternatives se transforme en un « éco-système » plus dense, et attractif pour les milieux populaires et les jeunes.

Bio Consom’acteurs - Bernard Astruc, président
La question de la transition pose des problèmes de société, pas des problèmes sectoriels. C’est ensemble que tous les acteurs de la société doivent revisiter leurs modes de fonctionnement et pour cela il faut s’organiser collectivement. La transition fait appel à des changements individuels (sur nos modes de consommation, d’habiter, de se déplacer..) mais aussi à des changements collectifs. Tout le tissu social et l’articulation de la société sont concernés.

Les Colibris - collectif de Marseille

  • De faire se connaître mutuellement les différents mouvements, tant au niveau de la démarche de chaque mouvement qu’au niveau des personnes. 
  • D’aider les Colibris à trouver les engagements et les actions qui correspondent le mieux à leurs envies et leurs compétences : c’est l’idée du "chacun fait sa part".
  • De se donner les moyens de mener des actions en tant que LOBBYING CITOYEN.
  • De se donner les moyens d’organiser des actions de désobéissance civile pour une (R)évolution des consciences.

Enercoop PACA - Jérôme Lelong, salarié de la SCIC
Enercoop Paca a été à l’initiative d’un stand partagé sur la Foire internationale de Marseille (voir l’article ici) avec l’idée de promouvoir nos modèles auprès du grand public. Il y a eu une bonne mobilisation des acteurs invités à y participer. Il est important d’apprendre à mieux se connaître pour mieux travailler ensemble, mutualiser nos forces pour se faire entendre, promouvoir nos valeurs et ainsi gagner du terrain tous ensemble. On ne peut pas se contenter d’attendre que les décisions politiques aillent dans le sens de la Transition. L’enjeu est de montrer que la société civile est force de proposition. C’est elle qui ouvrira le chemin de la Transition.

Terre de Liens
CFPPA de Digne-Carmejane - 04510 Le Chaffaut
09 70 20 31 24
http://www.terredeliens.org/paca

Réseau des Ressourceries
Cyrille Berge (Recyclodrome)
recup@recyclodrome.org
09 54 24 62 46
http://www.ressourcerie.fr

ATTAC Comité Local de Marseille
29 boulevard Longchamp, 13001 Marseille
06 19 05 36 51
accueil.marseille@attac.org
http://local.attac.org/marseille

Bio Consom’acteurs Provence
04 94 73 70 65
bioconsomacteursprovence@gmail.com
http://www.bioconsomacteursprovence.com/

Les Colibris
http://www.colibris-lemouvement.org/

Enercoop PACA
28 Bvd National - 13001 Marseille
04 84 25 89 19
contact@enercoop-paca.fr
http://www.enercoop-paca.fr/

Mis à jour : jeudi 7 novembre 2013
La dynamo

· Lire les anciens numéros